Société

ENS: Deux professeurs et un étudiant brutalisés par des agents de l’USGPN.

Laisser un commentaire.

2

Samedi 14 mars 2020 – Le P’tit Journal.

Par Samuel JOSEPH

Jean Kevny INNOCENT et Kalito ESTIMÉ, deux professeurs à l’École Normale Supérieure (ENS), et un étudiant ont été brutalisés vendredi après-midi par des agents de l’Unité de Sécurité Génerale au Palais National (USGPN) à la suite d’une altercation ayant eu lieu entre deux individus.

Selon les informations rapportées par la presse locale, les agents de l’USGPN oubliant leur champ d’intervention ont carrément fait usage de bonbonnes de gaz lacrymogènes et de balles réelles à l’intérieur de ladite école pour disperser le mouvement des étudiants finissants qui ne cessaient de réclamer du MENFP leur intégration au sein du système éducatif haïtien, comme a été prévu dans le protocole d’accord signé en 2010 entre l’ancien Ministre Vanet PIERRE et la Direction de l’ENS.

Bastonnés et blessés, les deux professeurs ne voulaient obéir aux ordres de ces agents qui demandaient à l’un d’entre eux de déplacer sa voiture devant l’ENS qui, par la suite, a subi des dommages considérables.

Entre temps, les professeurs, étudiants et la Direction de l’ENS ont dénoncé les agissements violents des agents de l’USGPN qui étaient pour la plupart encagoulés.

Dans une note de protestation parue ce 14 mars 2020, la Direction de l’ENS appelle à une mobilisation et une participation citoyennes et universitaires pour contrer les comportements anti-démocratiques de nos policiers face aux étudiant(e)s.

samujoseph671@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page