JUSTICE

LE KIDNAPING EST UNE TACTIQUE POLITIQUE SELON ORAH

Dans une rédaction rendue publique, l’organisation de réflexion pour l’avancement d’Haïti (ORAH) a attribué le phénomène du kidnapping à une manœuvre de certains politiques, nantis des finances.      Le texte stipule ce qui suit :

KIDNAPPING VS PETIT RESTE!

LE KIDNAPING EST UNE TACTIQUE POLITIQUE SELON ORAH 2

La cruauté de Réginald Boulos, Dimitri Vobre  et les autres malfrats n’a d’égal que le rire sardonique du malin dans la souffrance de l’Humain.

Le Petit Reste récupéré par le Président Jovenel Moïse a réveillé tous les bas instincts, toute la méchanceté du monde. Désormais, ils ne protestent plus dans la presse partisane, ils ne chialent plus, ils agissent et de quelle manière !

Apres avoir kidnappé pendant des années les richesses du pays, maintenant ils lancent leurs hordes sauvages dans les rues pour kidnapper les citoyens.

C’est une tactique démoniaque certes, mais efficace ; les esprits sont tournés vers ce phénomène qui imprime la peur dans les foyers ; c’est la mort, la léthargie ; plus personne n’a envie de sortir dans les rues, plus aucune activité rentable ; c’est-à-dire moins de rentrée dans les caisses de l’Etat, déficit sur toute la ligne.

Et la machine infernale à sensation, monnayée par de l’argent sale, souillé de sang continue son matraquage en accusant les autorités de tous les maux du pays depuis 1804.

Depuis quand était-il aussi facile aux bandits d’opérer comme ils le font ces derniers temps ?

Il a suffi au Président de la République d’amorcer des reformes, de répondre aux exigences de l’heure et subitement la capitale est transformée en un champ de chasse.

Cependant, ces actions criminelles sont ciblées ; pas un leader de l’opposition, pas un membre de la bourgeoisie rétrograde ne figure parmi les victimes de cette barbarie programmée, uniquement dans le but de faire échec au Président Jovenel Moïse et s’accaparer pour de bon des miettes.

La Population doit toujours patauger dans la merde pour que ces gens puissent continuer à mener leur train de vie de Privilégiés.

 SakalaKawèl!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page