ActualitésPolitique

Le Ministre Berto DORCÉ condamne les attaques criminelles contre la presse en Haïti.

Le Ministre Berto DORCÉ condamne les attaques criminelles contre la presse en Haïti.

Port-au-Prince, le 27 Octobre 2022 – Le P’tit Journal Haïti.

Le Ministre Berto DORCÉ condamne les attaques criminelles contre la presse en Haïti. 2

Le Ministre Haïtien de la Justice et de la Sécurité Publique a exprimé mercredi sa profonde consternation suite aux attaques criminelles perpétrées contre les journalistes Garry TESS aux Cayes (Sud) et Roberson ALPHONSE à Delmas (Ouest) par des individus non identifiés. Sur son compte officiel tweeter, maître Berto DORCÉ condamne énergiquement ces actes ignominieux contre les valeureux travailleurs de la presse dont les effets ne peuvent que renforcer davantage les mauvaises publicités qui salissent inlassablement l’image de notre chère Haïti dans le concert des nations.

<<Ce mardi 25 octobre 2022, le journaliste Roberson ALPHONSE a été victime d’une attaque armée à Delmas 40B, alors qu’il était pour se rendre à son travail. Sept (7) jours plutôt, l’animateur de l’émission « Gran Lakou » diffusée sur les ondes de la Radio Lebon FM, Garry Tess, avait été disparu, avant que son corps inerte ait été retrouvé ce lundi 24 du mois courant, sous un pont à « Foko », dans le département du Sud>>, a regreté le titulaire du MJSP arguant que ceux qui sèment le deuil dans les familles haïtiennes ainsi que les artisans du chaos qui, sous l’impulsion fanatique, incitent à la violence des jeunes gens qu’ils devaient guider vers le chemin de l’éducation, ont intérêt à ne jamais oublier que la justice ne saurait être défaite.

Le Garde des Seaux et son Ministère disent souhaiter un prompt rétablissement au journaliste Roberson ALPHONSE, en apportant toute leur solidarité à la famille de la victime, ses collègues, ses auditoires ainsi qu’à la presse en général. De plus, maître DORCÉ présente ses sympathies les plus émues à la famille du journaliste Garry Tess, à ses collègues, ses proches et amis affectés par sa disparition précoce.

M. Samuel JOSEPH

Le P’tit Journal Haïti

Bouton retour en haut de la page