ActualitésPolitique

Le SPNH-17 rend hommage à son Délégué Guerby GEFFRARD.

 

Par M. Samuel JOSEPH
sj1406988@gmail.com

Le SPNH-17 rend hommage à son Délégué Guerby GEFFRARD. 2

Port-au-Prince, Samedi 3 Juillet 2021 – Le P’tit Journal Haïti.

Les dirigeants du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti rendent hommage à leur Délégué Guerby GEFFRARD, exécuté dans l’après-midi du mardi 29 juin dernier à la Rue Dessalines, au niveau de Delmas 32, dans la commune de Delmas, par des hommes armés non identifiés qui circulaient à bord de motocyclettes. « L’ex-policier était un homme courageux, un véritable combattant et un héros qui est parti trop vite », ont fait savoir les syndicalistes.

« Ta famille, tes amis, tes collègues policiers, ceux du SPNH-17 en particulier. Nous
déplorons ce crime odieux, lâche perpétré contre ta personne, nous sommes tous là, à
constater comme une évidence ta disparition. Tu pars bien trop vite. Nous avons été très
honorés de mener à tes cotés la bataille pour le bien être des policiers. Toi qui savais cultiver la bravoure et l’héroïsme », lit-on dans cette note. Le SPNH-17 souligne que le syndicaliste défunt avait toujours critiqué les dérives les plus grossières qui gangrennent l’institution policière, notamment sous les règnes de Michel-Ange GÉDÉON, Rameau NORMIL et Léon CHARLES.

Les dirigeants du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti qualifient d’une perte énorme pour eux et la République tout entière l’exécution de Guerby GEFFRARD. En ce moment douloureux, le SPNH-17 en profite pour présenter leurs plus grandes sympathies à la famille du syndicaliste défunt, à ses amis, ses proches et ses frères et sœurs d’armes.

Ci-joint, l’agence de presse en ligne « Le P’tit Journal Haïti » vous invite à lire intégralement la note de sympathie du SPNH-17 relative à l’exécution de son Délégué, Guerby GEFFRARD.

Note de sympathie!: GUERBY GEFFRARD dit, (MACHINE).

Ta famille, tes amis, tes collègues policiers, ceux du SPNH-17 en particulier. Nous
déplorons ce crime odieux, lâche perpétré contre ta personne, nous sommes tous là, à
constater comme une évidence ta disparition. Tu pars bien trop vite. Nous avons été très
honorés de mener à tes cotés la bataille pour le bien être des policiers. Toi qui savais cultiver la bravoure et l’héroïsme … Comment oublier ce combattant fidèle et généreux, un collègue apprécié de tous. Ta mémoire sera toujours gravée dans nos cœurs. Tu laisses derrière toi, un vide immense.

C’est avec beaucoup de tristesse que nous, les membres SPNH-17, présentons nos plus
sincères condoléances à ta famille, à tes enfants, à tes amis et à tes proches, à tes collègues policiers.

À jamais ton nom sera gravé dans l’histoire de la lutte pour le bien être des policiers, pour la libération de l’institution policière qui, depuis 26 ans, est gangrenée de corruptions de toutes sortes fragilisant chaque jours l’institution policière. Te voilà parti prématurément, sans voir réaliser le rêve d’une vie meilleure pour les policiers. Va continuer le combat sur d’autres rives mais saches que la bataille sur le terrain sera menée par d’autres hommes aussi forts que toi, car la racine de la liberté des policiers est nombreuse et profonde.

Bonne traversée, brave combattant!!!

Nous sommes « Le P’tit Journal Haïti »!

N’oubliez pas de partager nos articles, s’il vous plaît!

Bouton retour en haut de la page