ActualitésSociété

Milot: L’UNESCO lance officiellement le projet « Ripòs Nord Coronavirus-PNH-CSSR sans Covid19 ».

Samedi 11 Juillet 2020 – Le P’tit Journal Haïti.

Commenter et partager cet article.

Milot: L'UNESCO lance officiellement le projet "Ripòs Nord Coronavirus-PNH-CSSR sans Covid19". 2

Par Samuel JOSEPH

Dans la commune de Milot (Département du Nord), l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO) a lancé, le vendredi 10 juillet 2020, de façon officielle le projet baptisé « Ripòs Nord Coronavirus-PNH-CSSR sans Covid-19. Cette activité s’est, en effet, inscrit dans le cadre des actions de l’UNESCO en réponse à la pandémie de coronavirus en Haïti conformement aux recommandations de la Commission intersectorielle coordonnée par le MSPP et OMS/OPS.

En vue de protéger les communautés du Parc National Historique de Citadelle, Sans-Souci, Ramiers contre la maldie, le Programme du Bureau de l’UNESCO à Port-au-Prince, de concert avec le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC) et les autorités locales, notamment les Directionas départementales de la CultMilot: L'UNESCO lance officiellement le projet "Ripòs Nord Coronavirus-PNH-CSSR sans Covid19". 3ure, de la Santé Publique, la Mairie de la zone, l’Autorité de Gestion du Prac et également la Digicel et la COHAIV, ont rassemblé les ressources humaines et financière pour la mise en application de la Convention portant sur la sauvegarde du « Patrimoine mondiale » et la protection des communautés vivant et travaillant au Parc National Historique Citadelle Sans-Souci et Ramier (PNH -CSSR) dans ce contexte de danger sanitaire mondial.

Dans le cadre de ce projet, 8000 masques, dont 2000 offerts en don par l’entreprise haïtienne MònBay, seront distribués, alors que cinq (5) chateaux d’eau ont déjà été installés dans des zones ciblées afin de desservir les populations éloignées. Grâce aux partenaires du projet, 4o jeunes volontaires (hommes et femmes) recevront une formation adéquate sur la prévention, les gestes bc barrières, les comportements responsables pour se protéger de la Covid-19 et de ses conséquences sur les familles et sur l’environnement. Suite à cette formation, ces jeunes seront déployés et dirigés vers les communautés les plus vulnérables des zones ciblées du Parc susmentionné pour leur apprendre à leur tour les gestes qui sauvent de la Covid-19.

Source:UNESCO

sj1406988@gmail.com

Bouton retour en haut de la page