ActualitésPolitique

L’opposition piétine, le peuple commence à s’impatienter

Par Le P’tit Journal Haïti

Samedi 17 Octobre 2020.

L'opposition piétine, le peuple commence à s'impatienter 2

Une énième manifestation a été annoncé ce samedi 17 octobre 2020, par les dirigeants de l’opposition, toujours dans l’objectif de faire capoter le pouvoir en place, qui selon eux, n’est pas digne de mener la barque.

Des séries de manifestations qui sont souvent terminées en queue de poisson, arrestation, usage de gaz lacrymogènes par des forces de l’ordre, des morts par balles. Avant chaque manifestation, les leaders sont toujours au devant de la scène pour annoncer la couleur comme quoi il va y avoir de nouvelles choses pendant la journée de mobilisation. Pourtant, rien n’est jamais fait, on assiste toujours à des scènes de pillage, des morts et des blessés par balles.

Depuis tantôt deux ans, l’opposition politique est entrée dans une guerre acharnée avec le pouvoir en place. Durant ces deux ans, aucun résultat concret n’est encore visible. Pendant ces deux ans de mobilisation, le peuple a assisté et supporté les deux mouvements de « Pays lock », des écoliers et étudiants étaient dans l’obligation de rester chez eux à cause du « lock down ».

Le peuple commence à s’impatienter avec les hommes de l’opposition qui sont aussi divisés et sont à couteaux tirés depuis des jours dans les médias.

Deux ans depuis que les opposants demandent la démission de Jovenel Moïse au pouvoir. Ce dernier est toujours le chef de l’Etat et impose sa loi de concert avec la communauté internationale.

Pour justifier le retard qu’il y a en ce qui concerne le départ de Jovenel Moïse, certains leaders ont pointé du doigt la communauté internationale en estimant que les étrangers protègent le président de la république.

Pour quand la victoire finale? A suivre

Le P’tit Journal Haïti

Bouton retour en haut de la page