ActualitésSociété

Lancement Officiel de « Continuité de l’Apprentissage », une nouvelle activité de Résilience au Bureau de l’Éducation de l’USAID

Port-au-Prince, samedi 13 août 2022/ Le P’tit Journal Haïti

L’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) présente les objectifs de son activité intitulée « Continuité de l’apprentissage » (COL) . L’activité COL vise à renforcer les capacités des étudiants, des enseignants, des écoles et des communautés à travers de quatre objectifs et activités clés. Lisez ci-après l’intégralité d’un communiqué de presse de l’USAID, paru le 11 août 2022.

Lancement Officiel de "Continuité de l'Apprentissage", une nouvelle activité de Résilience au Bureau de l'Éducation de l’USAID 2

Port-au-Prince._ L’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), annonce le lancement officiel de l’activité dénommée « Continuité de l’apprentissage » (Ann Kontinye Aprann). Au cours des cinq prochaines années, l’activité « Continuité de l’apprentissage » (COL), vise à bénéficier à plus de 25 500 étudiants haïtiens en soutenant le développement d’un système éducatif plus résilient qui offre un accès ininterrompu à une éducation de base sûre et de qualité malgré les interruptions dues aux catastrophes naturelles telles que les ouragans et les stress d’origine humaine tels que l’insécurité qui peuvent empêcher les étudiants d’aller en classe.

Le Chargé d’Affaires des Etats-Unis, a.i. Eric W. Stromayer a affirmé « L’activité de continuité de l’apprentissage montre une fois de plus que le gouvernement américain croit en la promotion de l’éducation comme pierre angulaire d’une Haïti plus résiliente. Je suis impatient de voir cette activité se concrétiser.  »

L’activité COL travaillera avec 170 écoles dans les départements de l’Ouest, du Sud, de la Grand’Anse, du Nord et du Nord Est. Avec l’objectif d’atteindre plus de 25 500 élèves de la première à la quatrième année et plus de 1 500 enseignants et administrateurs scolaires, l’activité engagera un certain nombre de partenaires locaux pour s’assurer que les jeunes étudiants ont accès à un système éducatif résilient qui fournit un accès ininterrompu à une éducation sûre et de qualité.

L’activité COL vise à renforcer les capacités des étudiants, des enseignants, des écoles et des communautés à travers de quatre objectifs et activités clés, notamment :

1) Renforcer l’apprentissage socio-émotionnel (SEL), et les compétences en lecture et en écriture des élèves par l’élaboration et l’utilisation de programmes appropriés et testés de SEL et d’alphabétisation, par la formation et l’autonomisation des enseignants et des professionnels de l’école, et par la fourniture d’un soutien supplémentaire aux élèves qui ont besoin de rattraper leur apprentissage.

2) Favoriser un environnement d’apprentissage sûr pour les élèves, les enseignants et les administrateurs scolaires en développant une compréhension globale des risques et des menaces qui pèsent sur les élèves à l’intérieur et à l’extérieur de l’école, en pilotant des interventions en faveur d’un environnement scolaire sûr qui intègrent le SEL et en incorporant les associations de parents d’élèves et les communautés scolaires (PTA/SC), les élèves et les communautés dans la solution, et en améliorant les pratiques d’hygiène dans les écoles.

3) Renforcer le soutien, le plaidoyer et la coordination avec les principales parties prenantes au niveau national et local ; développer des APE solides et informées qui relient l’école aux familles, à la communauté et au secteur privé afin de garantir le soutien à l’amélioration de l’apprentissage.

4) Développement et utilisation de programmes d’apprentissage à distance et de rattrapage par le biais d’un modèle d’apprentissage à distance protecteur comprenant des programmes radio d’alphabétisation et de SEL pour les classes 1 à 4, liés au programme scolaire ; amélioration de la coordination par le biais d’un groupe de travail du ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), / donateurs / parties prenantes.

En juin dernier, l’USAID, en partenariat avec le Catholic Relief Services (CRS), et ses autres partenaires, a organisé une série d’événements de lancement de l’activité quinquennale COL à Port-au-Prince, Cap-Haïtien, Fort Liberté et Les Cayes. Des représentants de l’USAID, du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, de l’Education Épiscopale pour l’Education Catholique (CEEC), de l’Université de Notre Dame (UND), ainsi que d’autres organisations travaillant dans le secteur de l’éducation étaient présentes. Ils ont participé à la première d’une série de discussions de co-création pour susciter des synergies et identifier des solutions adaptables.

L’activité COL s’appuie sur la dynamique produite par tous les partenaires lors de la co-création et du développement de l’activité. Le processus de co-création vise à coordonner et harmoniser nos activités avec celles des principales parties prenantes, des acteurs et des autres donateurs dans le secteur et à tous les niveaux.

L’objectif est d’identifier des solutions adaptables afin que les étudiants, les familles et les communautés haïtiennes puissent bénéficier d’un système éducatif de plus en plus résilient, réactif et adaptatif pour renforcer les compétences de base, l’alphabétisation et l’apprentissage socio-émotionnel des étudiants.

La directrice technique de l’activité, Marie Nelie Jeantillon, a indiqué : « L’activité de continuité de l’apprentissage implique les enseignants, les administrateurs scolaires, les élèves et les parents. Nous saisirons toutes les occasions de coordonner étroitement avec d’autres initiatives dans les communautés scolaires qui soutiennent les besoins holistiques des élèves et de leurs familles, y compris les initiatives de sécurité alimentaire et de moyens de subsistance qui créent des familles et des communautés résilientes, et d’éviter la duplication des efforts. »

La directrice par intérim de la mission de l’USAID, Christine Djondo, a déclaré :  » L’USAID croit en l’éducation des enfants haïtiens car elle constitue le fondement d’une Haïti forte et résiliente. Cette responsabilité est partagée, et le succès sera trouvé dans une forte collaboration pour atteindre un système d’éducation primaire plus résilient. »

Pour de plus amples informations, visitez www.crs.org

Le P’tit Journal Haïti

Bouton retour en haut de la page