ActualitésSécurité

Deux présumés bandits mortellement blessés dans des échanges de tirs avec la Police

 

La Police nationale d’Haïti (PNH) continue de traquer les fauteurs de troubles. Au cours des opérations menées dans les foyers des gangs le mercredi 10 août 2022, deux (2) présumés bandits, Bélot et Papito, ont été mortellement blessés. Ces derniers sont accusés d’enlèvement, de détournement de camions et d’association de malfaiteurs.

Deux présumés bandits mortellement blessés dans des échanges de tirs avec la Police 2

Le nommé « Bélot » ainsi connu était l’un des alliés du chef de gang « Timadi » opérant à ONA-Ville, Jérusalem et Canaan. Il était impliqué dans plusieurs actes criminels dont kidnapping, détournement de marchandises et vols à mains armées, selon la PNH.

Quant à Papito, l’autre présumé bandit, il faisait partie du gang dirigé par le nommé Patrick alias « Patchouko ». Cette bande de malfrats qui rançonnent les commerçants au marché sable de Canaan est également spécialisée dans des actes de cambriolage à Rosembert, une localité de Bon Repos.

Ce dernier est suspecté d’avoir pris part à l’exécution dans la nuit du 25 au 26 juillet 2022, de Daphnée Joseph, la femme du docteur Ecclésiaste Noël, d’après la PNH. La victime 34 ans, venait d’avoir un bébé, âgé seulement de 10 mois quand elle a été abattue par ces dangereux criminels.

Les forces de l’ordre ont également récupéré un pistolet de calibre 9 mm de marque beretta, série THJ 46413 a été récupéré. Les présumés hors-la-loi ont été stoppés dans des échanges de tirs avec les policiers.

Le P’tit Journal Haïti

Bouton retour en haut de la page