Haïti: Des zones avoisinantes de Carrefour-feuilles renforcent leurs barricades « Bwa Kale »

Haïti: Des zones avoisinantes de Carrefour-feuilles renforcent leurs barricades « Bwa Kale »

Port-au-Prince, le 1er Septembre 2023 – Le P’tit Journal Haïti

Les violences armées persistent et désertent les communautés de l’Ouest d’Haïti, notamment dans les banlieux du sud-est de Port-au-Prince. La bande à Renel DESTINAT alias Ti Lapli multiplie ses actions éclaires violentes contre ces communautés qui ont forcement abandonné leur domicile sans connaître leur destination. Face à cette situation désastreuse, les habitants des quartiers Baillergeau et Croix-des-Prés décident de renforcer leurs barricades « Bwa Kale » pour se défendre contre tout éventuel assaut des gangsters de la région.

Depuis quelques temps, le gang de Grand Ravine sème la panique totale dans sud-est de Port-au-Prince où ses soldats ont pourchassé la majorité des riverains de Carrefour-feuille. Ces bandits notoires ont également tué, incendié, puis occupé certains espaces de la zone malgré certaines interventions musclées de la police locale. En réaction, d’autres quartiers de la capitale haïtienne entendent ériger plus haut leurs barricades « Bwa Kale » contre toute offensive des terroristes. Il s’agit des quartiers Baillergeau et Croix-des-Prés où leurs résidents comptent « bwakaleriser » tout fauteur de trouble venant d’horizon divers. En fait, ils prennent cette décision suite aux tirs nourris d’armes automatiques et intenses fusillades qui régnaient ce midi dans le quartier de Fourchard, près de l’impasse Eddy, à Carrefour-feuilles.

Depuis le retrait progressif du mouvement « Bwa Kale » dans le pays, les violences armées reprennent leurs droits et se multiplient exponnentiellement dans l’Ouest et l’Artibonite. Les bandits notoires et alliés reviennent en force et gagnent du terrain face à l’impuissance et/ou l’inaction des forces de sécurité nationales. Alors que le Haut Commandement de la Police Nationale d’Haïti a annoncé, à la mi-semaine, des opérations simultanées sur tout le territoire national, la population Haïtienne est aux abois et se livre à elle-même dans un contexte de crise politique, économique et sécuritaire sans précédent. Donc, elle veut se recourir à la justice populaire pour traquer les malfrats de grand chemin.

Le P’tit Journal Haïti

© 📷 Jean Elie Rider/ @DeyeMonEnfo

Le P'tit Journal Haïti