ActualitésPolitique

Le Sénat haïtien demande au Premier ministre de surseoir à l’exécution de la résolution du 7 Octobre

Le Sénat haïtien demande au Premier ministre de surseoir à l’exécution de la résolution du 7 Octobre

L’Assemblée des Sénateurs a voté une résolution contre celle adoptée par le Conseil des Ministres en date du vendredi 7 octobre 2022, laquelle a autorisé le Premier ministre Ariel Henry à solliciter le déploiement immédiat d’une force spécialisée armée en Haïti.

Le Sénat haïtien demande au Premier ministre de surseoir à l'exécution de la résolution du 7 Octobre 2

En effet, le tiers restant du Sénat demande au chef de la Primature de suspendre dans l’immédiat l’exécution de la résolution prise en Conseil des Ministres, en date du 7 octobre. Cette dernière, selon le Grand Corps, va à l’encontre des prescrits de la constitution haïtienne.

‹‹ L’Assemblée des Sénateurs demande au Premier Ministre de fait Ariel Henry de surseoir immédiatement à l’exécution de la résolution du 7 octobre 2022 ››, dit l’article premier de la résolution du Sénat, prise le 9 octobre 2022.

Dans l’article 2, elle demande aux forces politiques, économiques et sociales, d’accorder le bénéfice de l’urgence aux discussions en cours afin de dégager un consensus suffisant pour une sortie durable de crise.

L’Assemblée des Sénateurs, dans l’article 3, demande au Protecteur du Citoyen de requérir l’expertise des principales organisations qui travaillent dans le secteur des droits humains en vue d’obtenir dès maintenant des couloirs humanitaires qui garantissent la sortie du carburant des terminaux.

L’Assemblée des Sénateurs demande au Premier Ministre de fait Ariel Henry d’accorder un sursis à la mise en œuvre des nouveaux prix du carburant à la pompe pour soulager les petites bourses et les plus démunis, selon l’article 4.

‹‹ La présente résolution sera soumise à l’Exécutif aux fins de promulgation et de publication au Journal Officiel de la République, Le Moniteur. Une ampliation de la présente résolution sera transmise tant à l’Office de la Protection du Citoyen qu’ à la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) pour les suites de droit ››, stipulent les articles 5 et 6 de la résolution de l’Assemblée des Sénateurs.

Cette résolution a été approuvée par 9 des 10 Sénateurs restant du Sénat de la République d’Haïti. Il s’agit des sénateurs Joseph Lambert du Sud-est, Garcia Delva de l’Artibonite, Denis Cadeau des Nippes, Pierre Paul Patrice Dumont de l’Ouest, Jean Rigaud Bélizaire de la Grand’Anse, Rony Célestin du Centre, Wanique Pierre du Nord-Est, Jean Marie Ralph Fethiere du Nord et Pierre François Sildor du Sud.

Le P’tit Journal Haïti

Bouton retour en haut de la page