ActualitésInsécurité

P-au-P/Nécrologie: À 24 ans, l’étudiant Doukenley DUPICHE tué par balle Martissant.

P-au-P/Nécrologie: À 24 ans, l’étudiant Doukenley DUPICHE tué par balle Martissant.

Port-au-Prince, le 3 Novembre 2022 – Le P’tit Journal Haïti.

P-au-P/Nécrologie: À 24 ans, l'étudiant Doukenley DUPICHE tué par balle Martissant. 2

À Martissant, l’étudiant brillant Doukenley DUPICHE est décédé des suites d’une blessure par balle au niveau de son abdomen. Âgé de vingt-quatre (24) ans et étudiant finissant en Droit et en Journalisme, le défunt a été victime de cette attaque criminelle dans la matinée du 30 octobre dernier malgré les diligences déployées par des médecins de l’Hôpital Médecins Sans Frontières, selon ses proches, soulignant que les malfrats ont tout bornement assassiné le rêve de cet homme qui était aussi en troisième année Sciences Informatiques à l’Université Épiscopale d’Haïti.

La Troisième Circonscription de Port-au-Prince devient un enfer pour les riverains depuis la montée en puissance des groupes armés. L’entrée sud de la capitale haïtienne est prise en otage par les bandes à Ti Lapli, Izo 5 Secondes et Krisla qui se livrent la guerre entre eux pour le contrôle des territoires. Cette lutte acharnée et répugnante occasionne le blocage des activités économiques entre l’Ouest et le grand Sud, sous les yeux bienveillants des autorités haïtiennes illégitimes et incompétentes. Depuis sous la Présidence de feu Jovenel MOÏSE en passant par le Premier Ministre de facto Ariel HENRY, aucune mesure sécuritaire concrète n’est prise pour faciliter la libre circulation à Martissant.

En outre, le Sous-Commissariat de Martissant est fermé/abandonné de longue date et, de plus, la base de l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre avait été attaqué en octobre dernier par les hommes armés de Krisla. Ces derniers avaient aussi emporté un véhicule blindé et des armes de pointe appartenant à l’institution policière. Si nos gouvernants fuient les gangs, alors qu’en est-il de la population civile?

De toute façon, l’équipe de « Le P’tit Journal Haïti » s’incline devant la dépouille de Doukenley DUPICHE et, du même coup, présente ses condoléances les plus émues à sa famille et ses proches affligés par cette disparition brutale. Que son âme repose en paix!

M. Samuel JOSEPH

Bouton retour en haut de la page