Port-au-Prince : Le Premier Ministre Garry CONILLE a dressé le bilan de sa tournée officielle aux États-Unis d’Amérique

by Samuel JosephSamuel Joseph
0 comment
1717459544 Conille

Port-au-Prince, le 6 Juillet 2024 – Le P’tit Journal Haïti

Par Samuel JOSEPH

Le Premier Ministre haïtien est de retour en Haïti après avoir été en tournée officielle aux États-Unis d’Amérique. En effet, Dr. Garry et des membres de sa délégation sont arrivés ce samedi 6 juillet 2024 à l’Aéroport International Toussaint Louverture où il a dressé le bilan de son voyage qu’il s’est félicité pour avoir discuté avec les partenaires internationaux, y compris les Représentants de la Diaspora haïtienne en terre étasunienne. Lors de sa conférence au Salon Diplomatique, le Chef de la Primature haïtienne s’est aussi sympathisé aux victimes de l’ouragan Beryl ayant touché les côtes sud d’Haïti où des pertes considérables ont été enregistrées selon un bilan partiel. Ainsi, monsieur Conille a promis des mesures d’accompagnement pour aider les autorités locales concernées à répondre aux besoins urgents.

D’entrée de jeu, le Chef du Gouvernement de transition a exprimé ses sympathies aux victimes de l’ouragan Beryl dans le Grand Sud d’Haïti où des dégâts considérables y ont été enregistrés selon les bilans partiels communiqués par les autorités respectives. Ainsi, monsieur Conille a annoncé des mesures d’accompagnement à l’endroit des zones touchées par cette catastrophe naturelle, augmentant la souffrance de nos communautés qui expriment leur résilience continue. Par ailleurs, le Chef de la Primature haïtienne a souligné l’ensemble des discussions que lui et sa délégation avons eu avec les partenaires d’Haïti au niveau de Washington et de New-York. À en croire Dr. Garry CONILLE, les partenaires internationaux sont convaincus que la situation actuelle d’Haïti mérite une réponse plus concrète afin de redonner l’espoir au peuple Haïtien.

Haïti fait face à des défis sécuritaires, politiques et humanitaires majeurs où la pilule des gangs lourdement armés s’est remarquée dans les régions de l’Ouest, l’Artibonite et le Nord-Ouest notamment. La classe moyenne est totalement décapitalisée, les chefs de gang et alliés deviennent plus menaçants en continuant à détruire et/ou incendier les infrastructures publiques et privées, à imposer leur volonté criminelle au niveau des axes routiers, à défier les interventions et/ou opérations policières visant à les déloger, entre autres. Cependant, le Premier Ministre Garry CONILLE a réaffirmé l’engagement de son gouvernement à réaliser les grands chantiers auxquels prévoit l’Accord politique du 3 Avril 2024 : sécurité, réforme constitutionnelle, élections, amélioration des conditions humanitaires, bonne gouvernance, entre autres. Alors, le haut dirigeant Haïtien dit avoir insisté auprès de la Communauté internationale pour soutenir plus efficacement les besoins urgents d’Haïti.

Entre temps, le Premier Ministre de transition a évoqué ses pourparlers avec la Diaspora haïtienne résidant aux États-Unis d’Amérique lors de sa visite officielle. En ce sens, Dr. Garry CONILLE a passé l’instruction formelle au Directeur Général de l’Immigration et de l’Émigration pour chercher à résoudre le problème des passeports que confrontent nos compatriotes d’outre-mer il y a de cela plus de dix (10) ans. « J’ai rencontré plusieurs Représentants de la Diaspora haïtienne se plaignant pour la non obtention de leurs passeports. Ils m’ont également rapporté leurs grandes difficultés pour l’obtenir, y compris d’autres pièces identitaires leur permettant d’intégrer leur communauté de résidence », a fait savoir le médecin de 58 ans.

Pour finir, le Premier Ministre Garry CONILLE s’est clarifié, devant les caméras de la presse locale, sur un possible dialogue avec les terroristes de Viv Ansanm. Le Chef du Gouvernement haïtien a posé ses propres conditions sinequanone pour accepter de s’asseoir avec les bandes criminelles de Jimmy CHERISIER, alias Barbecue, qui sont responsables de la crise sécuritaire désastreuse du pays. « Les bandits notoires doivent inévitablement déposer leurs armes, car leur temps est illimité pour le faire. Ils doivent aussi reconnaître l’autorité de l’État sur tout le territoire national », a défendu le Premier Ministre Garry CONILLE, arguant que la troupe kenyane sera bientôt augmentée en effet pour soutenir la force publique Haïtienne dans les tâches sécuritaires respectives. Donc, le Chef du Gouvernement de transition s’est réjoui pour son voyage et a appelé la population Haïtienne à participer au processus de développement du pays.

 

Le P’tit Journal Haïti


En savoir plus sur Le P'tit Journal Haiti

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Related Articles