ActualitésSécurité

Trafic illégal d’armes : le Père Fritz Désiré de l’église Episcopale d’Haïti fait l’objet d’un mandat d’amener

 

Le Père épiscopalien Fritz Désiré fait l’objet d’un mandat d’amener après qu’il ait boudé l’invitation de la Direction centrale de la Police judiciaire (DCPJ). Le Directeur du collège Saint-Pierre de Port-au-Prince est recherché pour son implication présumée dans le dossier du trafic illégal d’armes au nom de l’église épiscopale d’Haïti (EEH).

Trafic illégal d'armes : le Père Fritz Désiré de l'église Episcopale d'Haïti fait l'objet d'un mandat d'amener 2

La DCPJ a déjà interpellé plusieurs responsables de l’EEH dans le cadre de cette affaire. Entre autres, le comptable de l’église épiscopale, Jean Mary Jean Gilles, a été interpellé par la Police le mardi 23 août 2022.

L’interpellation du comptable se justifie par l’existence de plusieurs documents datés de 2017 à 2021 qu’il avait signés, autorisant le décaissement de fonds à partir du compte de l’église épiscopale vers le compte d’un trafiquant d’armes international, selon la police nationale d’Haïti.

De plus, le Père Frantz Cole, Gina L. J. Rolls et Lovenie Louis Jean ont également été arrêtés dans le cadre de cette même affaire.

De son côté, l’EEH dit n’avoir pas été impliquée dans aucun trafic d’armes à feu et munitions ni trafic de franchise. Elle renouvelle sa détermination à se porter partie civile dans tout procès visant à faire la lumière sur le dossier.

Par ailleurs, le comité des prêtres seniors s’est prononcé sur l’affaire. Il a exigé la démission des membres du comité permanent de l’église épiscopale d’Haïti. ‹‹ Ce comité permanent ne devrait pas continuer à signer des documents officiels au nom de l’EEH ››, dit le comité des prêtres seniors.

Le P’tit Journal Haïti

Bouton retour en haut de la page