ActualitésJUSTICE

Accusations « The Guardian », Dr. Yves Jean-Bart contre-attaque.

Accusations « The Guardian », Dr. Yves Jean-Bart contre-attaque.

Jeudi 7 Mai 2020 – Le P’tit Journal.
Laisser un commentaire.

Accusations "The Guardian", Dr. Yves Jean-Bart contre-attaque. 2

Par Samuel JOSEPH

Le Président de la Fédération Haïtienne de Foot-Ball (FHF) a clamé son innocence quant au scandale de corruption et d’abus sexuels sur des jeunes joueuses [mineures] soulevé à son encontre par le fameux journal britannique « The Guardian », respectivement les jeudi 30 avril et lundi 4 mai 2020.

En effet, lors d’un point de presse donné mercredi à la capitale haïtienne, Docteur Yves Jean-Bart a qualifié ces allégations comme une manœuvre frauduleuse bien programmée, à la fois, par son dernier concurrent lors des dernières élections à la FHF et par le Journal susmentionné pour salir sa réputation, celle de sa famille et du foot Haïtien. Le numéro un (1) a annoncé plusieurs plaintes via les Avocats haïtiens et étrangers de la FHF: l’une au Parquet de Port-au-Prince et l’autre en Angleterre contre ledit journal.

« Pour monter ce dossier criminel et avilissant contre ma personne, le Journaliste Romain MOLINA a été monayée par certains de mes détracteurs en Haïti », a déclaré monsieur Jean-Bart, indexant également des anciennes footballeuses renvoyées de ladite Fédération pour indiscipline.

Cependant, le Chef du sport roi en Haïti a écarté toute possibilité d’abandonner prématurement son poste actuel car, dit-il, il ne se laissera intimider par ses accusations pour rompre ses services au foot-ball en Haïti.

Rappelons que le Docteur Yves Jean-Bart est à la tête de la Fédération Haïtienne de Foot-Ball (FHF) depuis 2000. Pour certains, Dadou apporte de grandes choses pour le foot Haïtien depuis son arrivée, notamment avec l’émergence des jeunes joueuses et joueurs issus pour la plupart des quartiers/zones défavorisés. Pour d’autres, il porte le menton d’un dictateur qui corrompt les membres de la FHF ainsi que les jeunes évoluant au Ranch de la Croix-des-Bouquets.

Aussi, faut-il souligner que des voix de l’Administration publique et de la société civile se sont montrées préoccupées par ces accusations scandaleuses. Certaines en sont optées pour l’ouverture d’une enquête [sérieuse et impartiale] en vue d’établir la vérité alors que d’autres ont réclamé la démission immédiate de l’accusé.

samujoseph671@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page