ActualitésECONOMIE

« En Haïti, l’écotourisme est un accélérateur de la croissance économique inexploité », estime Michaëlle PARAISON.

Mardi 2 Juin 2020 – Le P’tit Journal.
Laisser un commentaire.

Par Samuel JOSEPH

"En Haïti, l'écotourisme est un accélérateur de la croissance économique inexploité", estime Michaëlle PARAISON. 2

L’économiste haïtienne, Michaëlle PARAISON, a présenté l’écotourisme comme un accélérateur de la croissance économique qui, selon elle, n’est pas exploité en Haïti. Pour la spécialiste en économie, l’écotourisme est une forme de tourisme qui ne se contente pas d’une approche écologique passive contrairement au tourisme traditionnel mais, qui se repose sur le milieu naturel comme destination tout en impliquant la participation directe de la population locale.

Haïti est un pays où il y a l’existence d’un potentiel naturel avéré, nombreuses sont les ressources mais, les preneurs de décision n’optent pas pour l’exploitation de ses ressources pouvant générer des flux financiers additionnels nécessaire à la croissance économique, a estimé madame PARAISON lors d’une entrevue accordée hier lundi au journal en ligne « Le P’tit Journal », ajoutant que le gouvernement Haïtien devrait penser au reboisement du pays. En optant pour l’écotourisme, c’est donc contribuer à la protection de l’environnement et/ou freiner le déboisement, a-t-elle fait savoir.

Causes de l’échec des politiques publiques du tourisme.

Un million et deux cent soixante-deux milles (1262000) touristes ont visité Haïti en 2017 mais, aujourd’hui le pays ne peut pas tenir l’étendard d’autrefois en raison des différents obstacles qui s’ensuivent, a avancé la jeune économiste, disant c’est la raison pour laquelle on assiste à l’échec des politiques publiques du tourisme. En terme de politique publique du tourisme, le tourisme est un marché très concurrentiel mais, les obstacles en Haïti sont de taille, à savoir le manque de planification, l’insécurité et l’instabilité, a-t-elle souligné dans cette entrevue.

Surmonter les obstacles susmentionnés.

D’après cette experte en économie, les preneurs de décision se doivent de surmonter ces obstacles en optant pour la planification, un climat sécuritaire sain et la stabilité politique. Ainsi, elle a indiqué qu’une fois surmontée ces obstacles, les preneurs de décision peuvent s’attendre à une forte urbanisation, une hausse de la productivité, et des niveaux de vie plus élevés, ce qui va avoir un impact positif sur la croissance économique.

Pour conclure, l’économiste Michaëlle PARAISON a expliqué que les preneurs de décision peuvent, dorénavant, en profiter pour développer le potentiel économique des régions. Haïti va donc connaître un essor touristique sans précédent et ça pourrait constituer un levier de la prospérité nationale, selon elle.

sj1406988@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page