Haïti : Jocelerme PRIVERT soutient l’Exécutif monocéphale d’Ariel HENRY

by AvatarLe P'tit Journal Haïti
0 comment

Port-au-Prince, le 05 Janvier 2024 – Le P’tit Journal Haïti

Depuis l’assassinat « crapuleux » du Président contesté Jovenel MOÏSE en sa résidence privée à Pèlerin 5, Dr. Ariel HENRY est le « seul » maître à bord du Pouvoir exécutif et, du même coup, cumule la fonction législative. Cette situation « de fait » aggrave la crise institutionnelle, sociopolitique et économique où l’opposition, plurielle et diversifiée, exige la mise en place d’un Exécutif bicéphale et d’un organe de contrôle gouvernemental pour faire fonctionner le pays. Cependant soutient l’ancien Président Jocelerme PRIVERT, le Premier Ministre Ariel HENRY reste seul en poste, en attendant l’élection d’un Président et la nomination d’un nouveau Chef de Gouvernement qui, par la suite, sera ratifié par le nouveau Parlement.

Par Samuel JOSEPH

L’ancien Président provisoire haïtien se démarque de celles et/ou ceux qui réclament la nomination d’un Président provisoire au Palais, pour compléter l’Exécutif haïtien. Intervenant ce vendredi à l’émission Panel Magik, sur les ondes de la Radio Magik (100.9 FM) basée à Port-au-Prince, Jocelerme PRIVERT a défendu l’Exécutif monocéphale d’Ariel HENRY. Pour étayer sa thèse, l’ancien Président de l’Assemblée Nationale évoque l’article 149 de la Constitution haïtienne de 1987 amendée entre 2010 et 2012 stipulant ainsi : » En cas de vacance de la Présidence de la République […], le Conseil des Ministres, sous la Présidence du Premier Ministre, exerce le Pouvoir Exécutif jusqu’à l’élection d’un autre Président « . De plus, l’ancien Chef de l’Exécutif haïtien (Mars 2016 – Février 2017) a rappelé aux opposants farouches du Premier Ministre de facto d’autres cas [peu] similaires ayant permis aux anciens Premiers Ministres de rester au pouvoir jusqu’à l’élection d’un au Chef d’État, entre autres, avant de quitter le pouvoir.

L’ancien Sénateur des Nippes cite les cas de Jacques Édouard ALEXIS (1999 – 2001), Joseph Jean-Max BELLERIVE (Mai – Octobre 2011) et Evans PAUL (2015 – 2016). En ce sens, l’ancien Président Jocelerme PRIVERT voit en Dr. Ariel HENRY un Premier Ministre incontournable exerçant illégalement les deux (2) pouvoirs publics en Haïti, sans donner des résultats concrets pour le bien-être de la population. Par contre, l’ancien haut dirigeant Haïtien n’a pas caché ses préoccupations face au gravissime de la crise actuelle. Il appelle le Premier Ministre haïtien illégitime à amorcer la fin de son gouvernement de transition, en mettant en place le Conseil Électoral Provisoire pour pouvoir organiser les prochaines compétitions électorales.

Entre temps, les protagonistes Haïtiens maintiennent leur position intransigeante. D’un côté, Ariel HENRY et ses alliés, nationaux et internationaux, continuent d’exercer les Pouvoirs exécutif et législatif inconstitutionnellement et sans mandat populaire. De l’autre côté, l’opposition, en panne de leadership et de mobilisation populaire, semble incapable d’injecter le pouvoir en place pour faire bouger les lignes aux yeux de la Communauté internationale. Cette dernière ne cesse donc de soutenir et de coopérer avec le Gouvernement de facto d’Ariel HENRY, en violation « flagrante » de la législation haïtienne en vigueur et de certaines règles du droit international.

Le P’tit Journal Haïti


En savoir plus sur Le P'tit Journal Haiti

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Related Articles