ActualitésPolitique

Le RENAMEL exige des excuses publiques suite aux attaques de Jovenel MOÏSE contre la presse.

Par Le P’tit Journal Haïti – Jeudi 25 Février 2021.

Le Réseau National des Médias en Ligne s’insurge contre les propos irresponsables et compromettants du Président Jovenel MOÏSE à l’encontre des travailleurs de la presse. Devant les membres du Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations-Unies, l’occupant du Palais National a assimilé, lundi dernier, des présumés membres de gang à des journalistes et des manifestants pour attaquer les forces de l’ordre lors des mouvements de rue.

Le RENAMEL exige des excuses publiques suite aux attaques de Jovenel MOÏSE contre la presse. 2

Le RENAMEL indique au chef de l’Exécutif haïtien que la liberté de la presse est garantie et protégée par la Constitution et les lois républicaines, notamment au pacte international relatif aux droits civils et politiques signé et ratifié par le Gouvernement haïtien. La presse est l’un des piliers de la démocratie alors elle ne doit pas être l’objet de persécutions et d’attaques malveillantes venant de quiconque, rappelle ladite association à travers une note de dénonciation parue ce jeudi 25 février de l’année en cours.

Plus loin, les responsables du Réseau National des Médias en Ligne exigent à la présidence haïtienne des excuses publiques dans un délai ne dépassant pas soixante-douze heures (74 h) de temps. Ils réitèrent leur engagement patriotique et professionnel à promouvoir une presse libre et dynamique dans toute la République.

M. Samuel JOSEPH
sj1406988@gmail.com

Bouton retour en haut de la page