ActualitésPolitique

L’opposition à couteaux tirés, André Michel sans réaction tire à boulet rouge sur certains médias

Par Le P’tit Journal Haïti

Mercredi 21 Octobre 2021

L'opposition à couteaux tirés, André Michel sans réaction tire à boulet rouge sur certains médias 2

Les violons ne s’accordent pas entre plusieurs leaders de l’opposition qui se sont montés au créneau ces derniers   jours pour dénoncer, critiquer, blâmer leurs frères de combat dans la lutte pour faire capoter le pouvoir en place décrié pour sa mauvaise gestion.

Au lieu de chercher une entente, de faire baisser la tension, l’ancien candidat à la présidence Maître André Michel, opposant farouche du régime PHTK, s’est contenté de répondre certains médias sur sa page Facebook à un moment où le pouvoir reprend de la confiance suite au théâtre de mauvais goût lancé par ses opposants dans les médias.

André Michel s’est contenté à salir l’image de certains médias en les  critiquant de « Machann Mikwo » au lieu de chercher la solution du problème qui règne dans son secteur. Lui et ses amis opposants se sont livrés dans un duel à distance qui déstabilise les mouvements de protestation. Pendant ce temps là, Jovenel Moïse et ses acolytes continuent de se renforcer alors que les opposants font de la blague.

Il faut remonter à la dernière période de pays lock pour assister à un vrai mouvement de mobilisation. Depuis la reprise des mobilisations,  l’opposition est en panne de recette, la population ne répond vraiment pas à l’appel du porte-parole du secteur démocratique.

Depuis la polémique existant entre les hommes de l’opposition, la majeure partie de la population commence à poser des questions sur la sincérité des hommes politiques. L’un accuse l’autre alors qu’ils étaient des collaborateurs solidaires dans les médias, les conférences et sur le macadam.

Où est passé le fameux slogan « n ap lòk », « jounen sa pral rèd anpil »… L’homme de loi est en panne de slogan ces derniers temps. Avant la manifestation du 17 octobre, il avait déclaré que: « Jounen 17 oktòb la se ap yon jounen istorik ». Personne n’a rien retenu de cette journée, sinon les gaz lacrymogènes des policiers, les projectiles, des blessés par balles, des pneus enflammés  et après… Jovenel Moïse dirige toujours en maître et seigneur.

Le P’tit Journal Haïti

Bouton retour en haut de la page