Delmas : Arrestation du militant politique Marcelin MYRTHIL, dit « Nèg Arab la », pour évasion de prison

by Samuel JosephSamuel Joseph
0 comment
Img 20240707 Wa0004

Delmas, le 7 Juillet 2024 – Le P’tit Journal Haïti

Par Samuel JOSEPH

Tôt ce dimanche 7 juillet 2024, la Police Nationale d’Haïti a procédé à l’arrestation du militant politique Marcelin MYRTHIL, alias « Nèg Arab la », à Delmas 43, commune de Delmas. Faisant l’objet d’un avis de recherche émis par la Direction Centrale de la Police Judiciaire, l’activiste politique s’est évadé le 2 mars dernier du Pénitencier National suite à l’attaque criminelle des terroristes de Viv Ansanm ayant à leur tête le dangereux Jimmy CHERISIER, alias Barbecue.

Le militant politique Marcelin MYRTHIL est actuellement sous les verrous des agents d’unités spécialisées de l’institution policière. Activement recherché pour plusieurs chefs d’accusation réprimés par la législation haïtienne en vigueur, le nommé « Nèg Arab la » n’est plus libre de ses mouvements après être incarcéré à la Prison Civile de Delmas. « Évasion de prison, complot contre la sûreté intérieure de l’État, incitation à la violence, association de malfaiteurs, troubles à l’ordre public », tels sont, entre autres, les accusations retenues contre le partisan zélé du défunt Président Jovenel MOÏSE et allié de Guy PHILIPPE.

Mi-février dernier, les forces de l’ordre avaient appréhendé le militant politique Marcelin MYRTHIL, alias  » Nèg Arab la », aux Cayes sur ordre de l’ex-Parquetier de Port-au-Prince, maître Edler GUILLAUME. Transféré, dans moins de deux (2) jours, à la capitale haïtienne, l’opposant farouche du pouvoir en place avait été écroué à la Prison Civile de Port-au-Prince malgré les urgentes démarches judiciaires de ses avocats. Ainsi, maître Arnel REMY avait en vain intenté une action en habeas corpus en faveur de son client.

 

Le P’tit Journal Haïti


En savoir plus sur Le P'tit Journal Haiti

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Related Articles