Haïti : Audition de Jean-Michel LAPIN au Cabinet d’Instruction pour corruption présumée

by Samuel JosephSamuel Joseph
0 comment
Img 20240614 Wa0007

Port-au-Prince, le 14 Juin 2024 – Le P’tit Journal Haïti

Par Samuel JOSEPH

La justice haïtienne s’active dans le dossier de corruption lié au Centre National des Équipements, impliquant des anciens parlementaires, des anciens et/ou actuels hauts dignitaires de l’État. En effet, le Juge Merlan BELABRE a auditionné jeudi matin l’ancien Premier Ministre haïtien intérimaire et de facto, Jean-Michel LAPIN, dans le cadre du détournement des biens publics selon un rapport de l’Unité de Lutte Contre la Corruption. Cependant, l’ancien collaborateur immédiat du défunt Président Jovenel MOÏSE a été comparu au Cabinet d’Instruction à titre de temoin où il a passé plus de deux heures d’interrogation au carré du Magistrat instructeur.

Mi-novembre 2023, les enquêteurs de l’Unité de Lutte Contre la Corruption ont transmis à la justice haïtienne leurs rapports de corruption impliquant des anciens parlementaires, des anciens et/ou actuels hauts cadres de l’Administration publique haïtienne. Dans leur rapport respectif, les Responsables de l’ULCC exhortent la justice nationale mettre l’action publique en mouvement contre tous les fauteurs de trouble. Lors de son audition au Cabinet d’Instruction, monsieur Lapin a vivement clamé son innocence et dénoncé plutôt l’ancienne décision du Juge instructeur Al Duniel DIMANCHE qui autorisait le gel de ses compte. Se vantant pour ses trente-deux (32) ans de carrière professionnelle, l’ancien Ministre de la Planification et de la Coopération Externe tient mordicus qu’il n’a jamais participé à un stratagème de corruption au niveau du CNE.

M. Jean-Michel LAPIN a répondu à l’appel du Juge instructeur Merlan BELABRE, lui qui enquête sur le dossier de corruption impliquant le Centre National des Équipements, à Port-au-Prince. Comparu à titre de temoin au Cabinet d’Instruction, le natif de Jacmel se montre très confiant de lui quand à d’autres auditions prévues dans cette affaire. « Personne n’est au-dessus de la Justice. Je resterai disponible et disposé à toutes autres convocations du Juge instructeur, concernant ce dossier de corruption. De plus, la justice finira par triompher sur l’arbitraire », a défendu monsieur Jean-Michel LAPIN.

 

Le P’tit Journal Haïti


En savoir plus sur Le P'tit Journal Haiti

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Related Articles