« La peur doit changer de camp », martèle le ministre Carlos HERCULE

by Samuel JosephSamuel Joseph
0 comment
Img 20240613 Wa0017

Port-au-Prince, le 13 juin 2024 – Le P’tit Journal Haïti

Par Samuel JOSEPH

Maître Carlos HERCULE prend les rênes du Ministère de la Justice et de la Sécurité publique, en remplacement de madame Emmelie Prophète MILCÉ qui l’occupait depuis le départ de maître Bertho DORCÉ. En effet, l’ancien président de la Fédération des barreaux d’Haïti a été installé ce mercredi dans son poste par le Premier ministre Garry CONILLE. Cependant, le nouveau titulaire du MJSAC promet de traquer et appréhender les terroristes de Viv Ansanm semant la terreur dans les régions de l’Ouest, l’Artibonite et le Nord-Ouest notamment. Maître Hercule entend inverser la peur chez les bandits notoires à travers des mesures concrètes et efficaces. Il laisse entendre que l’ordre public et la sécurité nationale redeviendront pendant son passage à la tête du MJSP.

Ancien vice-président du Conseil électoral provisoire et ancien chef de la Confrérie des Avocats de Port-au-Prince. Maître Carlos HERCULE est investi dans sa fonction de ministre de la Justice et de la Sécurité publique, en présence de divers cadres du ministère et d’autres invités venant d’horizons divers. Lors de son discours introductif, maître Hercule croit fermement à des mesures sécuritaires « dites » proportionnelles et drastiques pour enfreindre les guérillas urbaines et faciliter la reprise des activités quotidiennes par la population haïtienne. La peur doit inévitablement changer de camp. Les bandits notoires seront bientôt tourmentés dans leur confort criminel, a martelé le Ministre Carlos HERCULE dans un ton ferme. La situation sécuritaire d’Haïti est actuellement désastreuse, alors nous devons les attaquer avec la dernière rigueur, a ajouté l’homme de loi.

Licencié en Droit à l’École de Droit et des Sciences économiques des Gonaïves, maître Carlos HERCULE entend relever les défis sécuritaires majeurs qui sévissent en Haïti depuis des années. À cela s’ajoute la protection des citoyens, l’amélioration du système judiciaire et l’établissement de meilleures conditions de travail pour les magistrats. De plus, le juriste de 60 ans, Carlos HERCULE, a souligné l’engagement du gouvernement auquel il fait partie pris pour combattre la violence et l’insécurité grandissante rongeant la population haïtienne. Donc, la population haïtienne est impatiente de voir que le nouveau Ministre de la Justice soit passé de la parole aux actes pour libérer le pays des gangsters patentés.

 

 

Le petit journal d’Haïti


En savoir plus sur Le P'tit Journal Haiti

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Related Articles