Haïti : Le RNDDH pointe du doigt le Parquetier Jean-Ernest MUSCADIN à la banalisation de la vie

by AvatarLe P'tit Journal Haïti
0 comment
Vlcsnap 2024 07 11 14h08m43s610

Port-au-Prince, le 11 Juillet 2024 – Le P’tit Journal Haïti

Par Samuel JOSEPH

Les pratiques de fonctionnement du Commissaire Jean-Ernest MUSCADIN continuent d’interpeller les dirigeants du Réseau National de Défense des Droits Humains. En effet, cet organisme local de défense des droits de l’homme a accusé le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal Civil de Miragoâne dans des cas d’exécution sommaire contre des présumés bandits et des innocents. Ainsi, le Directeur exécutif du RNDDH estime que maître Muscadin s’est inscrit dans la logique de la banalisation de la vie au niveau de sa juridiction.

Monsieur Pierre ESPÉRANCE du Réseau National de Défense des Droits Humains ne cesse de monter au créneau contre la pédagogie de travail utilisée par le Commissaire Jean-Ernest MUSCADIN pour combattre le grand banditisme et la criminalité à grande échelle. Le militant des droits humains suggère au Parquetier de Miragoâne de mettre sur pied un « Taks Force » composé de son Parquet, les Juges de Paix et la Police pour combattre l’insécurité grandissante dans sa juridiction. « Tout en choisissant de tuer un individu après l’avoir déjà maîtrisé, c’est juste un crime abominable, la banalisation de la vie en ce plein vingt-et-unième siècle », selon monsieur Espérance qui s’exprimait ce jeudi devant les caméras de la presse port-au-princienne.

Par ailleurs, le Chef du Réseau National de Défense des Droits Humains a également indexé le Parquetier Jean-Ernest MUSCADIN dans la complicité avec le gangster patenté Jean Renel DESTNA, alias Ti Lapli, qui opère à Grand Ravine, et ses alliés à Fonds des Nègres qui font du commerce là-bas. Alors souligne monsieur Pierre ESPÉRANCE, le RNDDH réitère son appel à la mise en disponibilité du Chef de la poursuite au niveau de Miragoâne pour ses multiples violations systématiques des droits humains en Haïti. Donc, il affirme que les méthodes d’agissements du Commissaire Jean-Ernest MUSCADIN sont révolues depuis la chute des Duvalier et que la nation Haïtienne n’est pas prête à y revivrer.

 

Le P’tit Journal Haïti


En savoir plus sur Le P'tit Journal Haiti

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Related Articles