ActualitésPolitique

« Joseph LAMBERT doit démissionner à la tête du Sénat haïtien », clame le Sénateur Patrice DUMONT.

« Joseph LAMBERT doit démissionner à la tête du Sénat haïtien », clame le Sénateur Patrice DUMONT.

Port-au-Prince, le 9 Novembre 2022 – Le P’tit Journal Haïti.

"Joseph LAMBERT doit démissionner à la tête du Sénat haïtien", clame le Sénateur Patrice DUMONT. 2

Depuis les annonces de sanctions américaines et canadiennes contre le Sénateur Joseph LAMBERT et l’ex-Sénateur Youri LATORTUE, les réactions se multiplient dans le milieu politique Haïtien. En effet, c’est le cas du Sénateur Pierre-Paul Patrice DUMONT qui vient demander à son collègue du Sud-Est de se retirer à la tête du Sénat de la République qui est déjà amputé des deux tiers de ses membres depuis janvier 2020. Selon l’élu de l’Ouest, le départ du Président LAMBERT lui permettrait de mieux constituer sa défense face aux allégations étrangères.

Ce mercredi, le Sénateur de l’Ouest écrit à Joseph LAMBERT de lui demander sa démission à la tête du Sénat Haïtien suite aux multiples accusations graves portées contre lui. En s’adressant à Joseph LAMBERT, monsieur Pierre-Paul Patrice DUMONT croit qu’il est urgent de remettre votre démission afin de pouvoir constituer votre défense pour le bien-être de votre image et celles du Sénat de la République et du pays tout entier. « Étant donné que les derniers développements diplomatiques de la crise totale qui boulverse la vie nationale frappent de plein fouet le Sénat de la République, je crois indiqué de vous demander de vous retirer de sa présidence. Ce retrait vous permetta d’avoir toute latitude requise pour assurer5 votre défense comme, du reste, vous l’avez annoncé », peut-on lire dans cette correspondance dont copie est parvenue à la salle de rédaction de « Le P’tit Journal Haïti ».

Les États-Unis d’Amérique et le Canada ont conjointement accusé Joseph LAMBERT et Youri LATORTUE dans des activités criminelles, corruptrices, excès de pouvoir/abus d’autorité et violation systématique des droits humains en Haïti. « Nous sommes en possession d’un document sur les accusations de trafic de drogue et blanchiment d’argent contre Joseph LAMBERT et Youri LATORTUE », a révélé Eric STROMAYER, chargé d’affaires de l’Ambassade américaine en Haïti.

Ces deux leaders politiques Haïtiens sont interdits de fouler le sol américain et canadien et, de plus, leurs avoirs seront gelés dans ces deux pays, ont indiqué le Département du Trésor Américain et la Chancellerie canadienne. Le diplomate américain indique que d’autres noms seront communiqués pour que les spectateurs Haïtiens et étrangers connaissent véritablement ceux et celles qui entravent le développement d’Haïti et sapent la démocratie en Haïti. Par conséquent, les autorités américaines et canadiennes disent que le but de ces sanctions est de décourager les élites haïtiennes à s’allier aux gangs et à la corruption.

Entre temps, les accusés Joseph LAMBERT et Youri LATORTUE s’inscrivent en faux contre les allégations américaines et canadiennes leur indexant dans le trafic illicite de la drogue et des activités criminelles liées aux gangs armés en Haïti. Selon ces deux hommes politiques Haïtiens, les USA et le Canada ont pris des sanctions contre eux pour leur désaccord total avec un déploiement éventuel d’une force internationale dans leur pays. Toutefois, ils entendent d’ester en justice ces deux gouvernements étrangers pour diffamation et atteintes à l’intégrité humaine.

M. Samuel JOSEPH

Bouton retour en haut de la page