ActualitésPolitique

« Jovenel MOÏSE doit préparer son départ honorable », dixit Edo ZENNY.

« Jovenel MOÏSE doit préparer son départ honorable », dixit Edo ZENNY.

Lundi 1er Juin 2020 – Le P’tit Journal.
Laisser un commentaire.

"Jovenel MOÏSE doit préparer son départ honorable", dixit Edo ZENNY. 2

Par Samuel JOSEPH

Homme d’affaire haïtien et ancien Sénateur de la République à la 49ème législature.
Edwin Daniel ZENNY a invité dimanche le Président Jovenel MOÏSE à préparer sa sortie honorable au Palais National pour éviter une éventuelle catastrophe dans le pays. Cette déclaration est venue dans un contexte où les débats s’animent dans les médias et sur les réseaux sociaux autour de la date exacte de la fin du mandat du Chef de l’État Haïtien.

<<Si Prézidan Jovenel pa prepare sòti l, lap sòti trè lèd. Li pa two ta, men si li pa resezi l, lap kite pouvwa a an katastwòf>>, a, en effet, tweeté dimanche l’ancien parlementaire du Sud-Est et allié du régime Phtk. L’homme d’affaire haïtien a soutenu que, depuis après le départ des Duvalier en février 1986, tous les autres Présidents Haïtiens se contentent de boucler leur mandat au lieu de s’attaquer réellement aux vrais problèmes que confronte le peuple Haïtien depuis plus de deux cents (200) ans. Alors, dit-il, ce dernier est le véritable perdant dans ce marchandage politique.

Aussi, faut-il souligner que les opposants et proches du régime continuent d’interpréter à leur manière l’article 134-2 de la Constitution de 1987 amendée pour argumenter leur thèse respective. <<Jovenel MOÏSE doit inévitablement partir le 7 février 2021>>, soutiennent les opposants, arguant que l’article susmentionné est très clair et très précis. Alors que les phtkistes et alliés ne cessent de défendre la date d’entrée en fonction (7 février 2017) de leur chef au Palais National qui, d’après eux, quittera son fauteuil présidentiel le 7 février 2022.

Chose bizarre et violation de notre Souveraineté !

Le Secrétaire Général de l’Organisation des États Américains (OEA), Luis ALMAGRO, a fait son plein pied dans notre politique interne, à travers un communiqué de presse daté le vendredi 29 Mai dernier où il a fixé le mandat de Jovenel MOÏSE jusqu’au 7 février 2022. L’OEA a violé sa propre charte ainsi que la législation haïtienne pour soutenir, une fois de plus, le pouvoir en place, a réagi sur tweeter monsieur Pascal ADRIEN, ex-porte-parole de l’ancien Premier Ministre Jean-Henry CÉANT.

sj1406988@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page