ActualitésSociété

L’IPAM indexe le pouvoir en place dans le carnage de Port-au-Prince.

 

Par M. Samuel JOSEPH
sj1406988@gmail.com

L'IPAM indexe le pouvoir en place dans le carnage de Port-au-Prince. 2

Quartier-Morin, Vendredi 2 Juillet 2021 – Le P’tit Journal Haïti.

L’organisation sociopolitique « Inisyativ Patriyòt Maryen » exprime sa désolation et sa colère devant les massacres en série perpétrés contre les membres de la population haïtienne dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, notamment à Delmas 32 et à Christ-Roi. Suite à l’exécution de l’ex-policier et Délégué du SPNH-17, Guerby GEFFRARD, le journaliste reporter de la Radio Vision 2000 et du journal en ligne « LaRepiblik », Diego O. CHARLES, et la sociologue et militante politique de « Matrice libération », Marie-Antoinette DUCLAIR dit Netty, et autres, les dirigeants de cette structure ont, entre autres, accusé les deux (2) chefs de l’Exécutif haïtien contesté, le Directeur Général a.i. de la Police Nationale d’Haïti, monsieur Léon CHARLES, les membres du « G9 en famille et alliés, le Corps Group et le Gouvernement américain, l’OEA et le BINUH dans le cycle infernale qui sévit actuellement dans le pays sous l’ère des « Tèt Kale ».

« IPAM kondane zak laterè Leon Charles, Jovnel Moise, Gang G-9 anba je Sendika Diplomatik Kò Gwoup, OEA, BINUH, Anbasad Meriken, nan lanwit òji sakrifis san ak Kò moun, madi 29 jen 2021. IPAM pote solidarite l bay fanmi moun yo sazinen pandan l ap swete kouraj ak fanmi viktim yo: 1- Polisye Guerby Blaise, Pòt Vwa Sendika Lapolis, DG PNH la, Leon Charles, t ap menase; 2- Antoinette Duclair (Netty), Pòt Vwa Matris Liberasyon ke Senatè Kato ap dirije, Manb Òganizasyon SALCONH Yvener Foester ap dirije, li te toujou ap sibi menas pouvwa, yo tante déjà pou elimine l; 3- Diego Charles, Jounalis Vision 2000, ak plis pase yon ventèn lòt sitwayen », lit-on dans une note de presse parue hier jeudi dont une copie est parvenue à la salle de rédaction de « Le P’tit Journal Haïti ». Les signataires de ce document tiennent mordicus que Jovenel MOÏSE et consorts seront poursuivis un jour pour ses crimes présumés par devant la justice haïtienne laquelle les juges seront honnêtes, sérieux et indépendants pour distribuer une justice saine et équitable. Donc, ils appellent la population civile à se défendre par n’importe quel moyen devant la menace des présumés criminels et alliés du régime phtkiste.

« Yon jou l ap jou, Jovenel Moise ak pouvwa kriminèl li an gen pou reponn devan yon jistis san paspouki sou san pèp ayisyen y ap fè koule pou konsolide pouvwa koripsyon an. Patriyòt, Militan! defann Tèt nou jan nou kapab, paske Jovnel Moise, G-9 ak Sendika Diplomatik Kò Gwoup la pa deside fèmen wobinèt san an. Kou yo di se vre, nou blese, men nou pap koukounan devan san nou k ap koule, yon konba rete yon konba, an n reprann flanbo mobilizasyon an pou n fese do pouvwa kriminèl, kòwonpi a atè. Nan moman istorik sa, sitou nan batay kont koripsyon ak manèv OEA, Sendika Diplomatik Kò Gwoup la, nou dwe gen pozisyon pi fèm. Siyal n ap voye bay nanchon an dwe klè, batay la dwe santre kont sistèm eksklizyon an, kont dappiyan Ti Gwoup Oligachi a sou ekonomi peyi an », ont poursuivi dans cette note les opposants au pouvoir politique actuel.

Parallèlement, les responsables de l’Initiative Patriote Marien (IPAM) prêchent l’unité au sein de l’opposition plurielle sur une base de principe cohérent et de patriotisme, afin de mieux défendre les intérêts des masses. Cette unité, croient-ils, permettra de libérer notre pays pris en otage par l’oligarchie mulâtre. « IPAM ap mande tout zanmi kanmarad pou n fè Inite nan mitan fòs pwogresis yo sou baz bon jan prensip an favè liberasyon total kapital mas yo. Konpòtman politisyen danbala kò likid pap pote rezilta nan moman istorik sa ».

Entre temps, les deux Coordonnateurs de l’PAM du Nord et du Nord-Est, respectivement les anciens Député Jean-Hugues CÉLESTIN et Sénateur Jean-Baptiste BIEN-AIMÉ, ont profité de cette occasion pour rectifier qu’ils n’avaient délégué personne pour aller discuter avec les émissaires de l’organisation hémisphérique qui séjournaient, en début de juin dernier, en Haïti. « IPAM pwofite konfime pou Nanchon an, li pat janm delege okenn moun nan regwoupman Operasyon Tèt Ansanm pou rankontre OEA. IPAM toujou rete fidèl ak pozisyon konsansis Asanble Operasyon Tèt Ansanm te pran jou vandredi 4 jen 2021 pou te bòykote misyon OEA 7-8-9 jen 2021 », ont-ils fait savoir.

Enfin, les dirigeants politiques de l’IPAM exhortent leurs partisans et alliés à rester vigilants et véillatifs dans leur déplacement et leur stratégie de combat face à ce qu’ils appellent un régime « délinquant et criminel ». « Yon lòt bò, IPAM mande tout alye politik pou rete veyatif nan konpòtman yo. Nou pa dwe bay enpresyon nap kore yon endividi, lè nou konnen piyay ak fèstay banbòch lajan ki t ap fèt nan enstitisyon piblik nou yo, espesyalman nan ONA denye ane sa yo. Nou anfas yon rejim delenkan ki domestike lajistis, se vre, men sa pa jistifye pozisyon politik ki pa chita sou pridans ak yon liy ideyolojik klè. Solidarite pa dwe fèt nan sitirans! », ont-ils conclu à travers la dite note, en souhaitant une bonne traversée à Guerby GEFFRARD, Diego O. CHARLES et Mrie-Antoinette DUCLAIR.

Nous sommes « Le P’tit Journal Haïti »!

N’oubliez pas de partager nos articles, s’il vous plaît!

Bouton retour en haut de la page