JUSTICE

Problème pays, responsable de la Mort du juge Ostwalde

6 0

Haïti/Justice

 

Problème pays, responsable de la Mort du juge Ostwalde 2
Vas où tu veux, meurs où tu dois. Ostwalde a rendu son dernier soupir dans la localité qui l’a vu naître. Adulée, elle était très utile à la population au point que cette dernière lui avait demandé de se porter candidate aux prochaines législatives. Avait-elle accepté ce choix porté sur sa personne? Ce dont on est sûr, c’est qu‘elle s’est rendue dans le Nord-Est en vue de participer à la fête patronale de sa localité, a indiqué Le Nouvelliste.La disparition de la juge Ostwalde Joseph a paralysé le fonctionnement du tribunal de première instance de Port-au-Prince. Survenue le jeudi 4 octobre en cours à Ouanaminthe, département du Nord-Est, la mort de la juge Oswalde a secoué toute la basoche. Elle a été fauchée au midi de sa vie. Incapable de se défendre, elle s’est laissée emporter par les eaux en furie au moment où elle tentait de traverser la rivière Canari en crue pour se rendre à Mont-Organisé, sa ville natale.

Elle était accompagnée de six autres personnes qui s’apprêtaient à prendre part à une activité dans le cadre de la célébration de la fête patronale Notre-Dame du Rosaire. Parmi les occupants du véhicule Nissan Patrol à bord duquel elle se trouvait, on a pu dénombrer 4 survivants dont la juge et juge d’instruction d’Ostwalde Joseph.

Mariée et mère de deux enfants, âgés respectivement de 6 et 10 ans, elle a intégré la magistrature en 2013 comme substitut du commissaire du gouvernement au parquet du tribunal de première instance de Port-au-Prince.

En décembre 2014, elle a été promue juge et juge d’instruction au tribunal de première instance de Croix-des-Bouquets où elle a passé environ trois ans, avant d’être. transférée à Port-au-Prince au même titre

le P’tit Journal Haïti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page