ActualitésSécurité

USA-Immigration: Déportation de Dahana THÉODORE, femme de Luckson ÉLAN de la base « Gran Grif ».

USA-Immigration: Déportation de Dahana THÉODORE, femme de Luckson ÉLAN de la base « Gran Grif ».

Floride, le 2 Novembre 2022 – Le P’tit Journal Haïti.

USA-Immigration: Déportation de Dahana THÉODORE, femme de Luckson ÉLAN de la base "Gran Grif". 2

La semaine écoulée, les autorités de l’immigration américaine ont procédé à la déportation de madame Dahana THÉODORE et ses deux (2) enfants qui vivaient à West Palm Beach, en Floride, aux États-Unis d’Amérique. Selon les informations du journaliste Fritzson ORIUS de Pyramide FM, madame Dahana THÉODORE rentrait chez l’Oncle Sam en passant par le Mexique alors elle est la femme du citoyen Luckson ÉLAN alias « Général », chef de la base « Gran Grif » opérant dans le Bas-Artibonite, notamment à Petite-Rivière de l’Artibonite et à Marchand-Dessalines, qui devient un enfer pour les habitants et riverains de ces zones.

Causes de cette triple déportation.

Madame Dahana THÉODORE était venue recevoir une forte somme d’argent sous forme d’un transfert dans un bureau de transfert « Western Union », en provenance de son mari Luckson ÉLAN qui dirige le gang de Savien, poursuit notre source médiatique, indiquant que cette dame n’était pas en mesure de fournir des détails au caissier d’alors sur un tel transfert. En outre, les responsables dudit bureau avaient appelé les autorités compétentes pour mieux gérer cette affaire suivant la législation financière nord-américaine. Donc, les autorités américaines ont vite déporté la conjointe du dangereux Luckson ÉLAN accusé, entre autres, dans des actes d’assassinats, tentative d’assassinat, détournement des camions de marchandises, détention illégaled’armes à feu, association de malfaiteurs, destruction des biens publics et privés, vol à mains armées, viols, braquage, informe notre confrère.

Par ailleurs, cette déportation crée actuellement une vive tension au sein de la base « Gran Grif » où Dahana THÉODORE a chassé de la maison Carlène SAINT-PAUL, concubine de son mari Luckson ÉLAN alias « Général », pour reprendre son autorité au sein de son ancien foyer, d’après ce travailleur de la presse, ajoutant que madame était déjà marié aux États-Unis d’Amérique à un citoyen américain dans le but de changer son statut social sur le territoire américain.

Aussi, faut-il souligner que la femme du sieur Huguens NORESTON alias « Nontwòp », numéro deux (2) de ladite base, a préalablement été déportée des États-Unis d’Amérique où elle n’avait pas eu le temps de faire plein feu sur la terre de Georges Washington D.C., conclut notre source.

 

M. Samuel JOSEPH

Bouton retour en haut de la page