Politique

Cap-Haïtien: Sweet Micky heurté par un concert de cartouches.

Mardi 25 février 2020 – Le P’tit Journal.

Par Samuel JOSEPH

Cap-Haïtien: Sweet Micky heurté par un concert de cartouches. 2

Plusieurs milliers de capois ont pris part derrière le char musical de Sweet Micky lors du 2ème jour gras à Cap-Haïtien, ce lundi 24 février.

Michel Joseph MARTELLY, patron du groupe musical haïtien « Sweet Micky », a fait trembler ses fans dans sa méringue carnavalesque. Pourtant, il n’a pas menagé ses mots pour critiquer ses détracteurs, notamment l’opposition politique haïtienne qu’il a qualifiée de toutes bêtes pour justifier certaines de ses dérives dans la société haïtienne.

Surnommé le représentant de « bandi legal yo », l’ancien Président haïtien a évoqué la crise existant actuellement au sein de la Police Nationale d’Haïti (PNH). « Il faut tenir compte des révendications de nos policiers car ils font partie de ceux portant des armes à feu dans le pays », a-t-il fait remarquer lors de son parcours.

Aux environs de 9h49 du soir, des individus armés non identifiés ont, en outre, déclenché un concert de cartouches dans les parages où s’est déroulé le char musical du groupe Sweet Micky, au Boulevard du Cap-Haïtien. Les gardes du corps du fondateur du Phtk ont alors riposté pour contrôler la situation.

Plusieurs blessés, dont deux policiers et Zschea Caze, ont été enrégistrés lors de ce lundi gras. Ils ont été vite transférés d’urgence à l’Hopital Universitaire Justinien du Cap-Haïtien.

Par ailleurs, Michel Joseph MARTELLY a été sauvé de justesse lorsque des tirs sporadiques y persistaient.

Malgré tout cela, les bandes à Martelly revenaient sur leur char musical pour fournir du plaisir aux carnavaliers et carnavalières capois.

À rappeler, des militants de l’opposition et organisations de la société civile ont dressé des barricades et pneus enflammés dans plusieurs artères de la Cité Christophienne, dans la matinée du lundi. Des tirs nourris y ont été également entendus où des Capois ont exigé le retrait de Sweet Micky dans les festivités carnavalesques. Vainement, ils ont tenté dimanche d’incendier le char musical de Sweet Micky.

samujoseph671@gmail.com

Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page