ActualitésInsécurité

Cayes-Nécrologie: Découverte du corps inerte du journaliste Garry TESS.

Cayes-Nécrologie: Découverte du corps inerte du journaliste Garry TESS.

Cayes, le 26 Octobre 2022 – Le P’tit Journal Haïti.

Cayes-Nécrologie: Découverte du corps inerte du journaliste Garry TESS. 2

La presse haïtienne est en deuil. Le corps sans vie du journaliste Garry TESS a été retrouvé lundi dernier dans la localité dénommée « Foko », aux Cayes, par des membres de sa famille. Porté disparu depuis le 18 octobre dernier, le défunt a été identifié à l’aide d’une bague qu’il portait habituellement, selon ses proches contactés par notre salle de rédaction. C’est une grande perte pour la corporation des journalistes et en particulier la métropole du sud.

Dans son vivant, le journaliste Garry TESS animait l’émission politique baptisée « Gran Lakou » sur la Radio Lebon FM de l’ex-sénateur du sud de Fanmi Lavalas, Carlos LÉBON. Ce travailleur de la presse cayenne avait été disparu après avoir été téléphoné pour un rendez-vous, confie notre source familiale regretant le départ brutal de notre confrère qui est réputé très dur pour ses analyses critiques de la situation sociopolitique et sécuritaire que traverse Haïti. Aucune date n’est encore confirmée pour organiser les funérailles de Garry TESS.

Ouverture d’une enquête judiciaire.

Le Commissaire du gouvernement près le Tribunal Civil des Cayes a annoncé ce mardi l’ouverture d’une enquête sur la mort tragique du journaliste Garry TESS. Selon maître Ronald RICHEMOND, plusieurs personnes ont déjà été auditionnées dans le cadre de cette affaire alors, dit-il, cet assassinat ne restera pas sans être puni. « Le Parquet des Cayes et la police locale travaillent sans relâche pour traquer ces présumés criminels alors la collaboration de la population en est beaucoup plus nécessaire », a lâché l’homme de loi lors d’un entretien téléphonique avec « Le P’tit Journal Haïti ».

Toutefois, le chef de la poursuite exhorte les journalistes à être plus prudents dans leurs parcours, en réclamant la franche collaboration de toute la population pour traquer les malfrats opérant dans sa juridiction. Le Parquet ne chôme pas et il continue de troubler le sommeil des malfaiteurs, conclut le Commissaire RICHEMOND.

En cette pénible circonstance, les Responsables et employés de « Le P’tit Journal Haïti » s’inclinent devant sa dépouille mortelle et présentent leurs vives condoléances à la famille du défunt et ses proches affectés par ce départ.

M. Samuel JOSEPH

Bouton retour en haut de la page