ActualitésJUSTICE

Centre/Sécurité: Sept présumés bandits traqués et gardés à vue.

Centre/Sécurité: Sept présumés bandits traqués et gardés à vue.

Mercredi 15 Avril 2020 – Le P’tit Journal.
Laisser un commentaire.

Centre/Sécurité: Sept présumés bandits traqués et gardés à vue. 2

Par Samuel JOSEPH

Les autorités policières du département du centre intensifient leurs patrouilles visant à neutraliser les bandits armés qui imposent leurs propres lois à la population civile. Ainsi dit, ce lundi 12 Avril 2020, entre dix heures du matin (10h AM) et deux heures de l’après-midi (2h PM), des agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH) ont appréhendé sept (7) individus appartenant à un gang armé qui opère à Belladère et à Mirbalais.

Il s’agit de:
1) Perez Fernando Jonas Annetay âgé de vingt-cinq (25) ans, de nationalité dominicaine. Il est membre d’un gang opérant dans la zone de Myrtil, à Belladère, avec la complicité de nommé Emeille François ayant été touché par balles lors d’un affrontement avec les forces de l’ordre.

2) Claudener LEDOUX, âgé de vingt-cinq (25) ans et originaire de Belladère, a été appréhendé pour tentative de viol.

3) Johny ANTOINE, âgé de vingt-quatre (24) ans et originaire de Belladère, a été arrêté pour vol de motocyclette.

4) Mackenson SAINVILUS, âgé de vingt-cinq (25) ans et originaire de Belladère, a été arrêté pour vol de bœuf.

5)D’élus PIERRE, âgé de seize (16) ans et originaire de Belladère, a été, lui, appréhendé pour tentative d’incendie.

6) Emmane PIERRE, âgé de soixante-sept (67) ans et originaire de Mirbalais, a été arrêté pour voies de faits suivies de blessures.

7) Jonathan DIDIER, âgé de vingt-deux (22) ans et originaire de Mirbalais, a été arrêté pour tentative d’assassinat, exécution à l’arme blanche (machette).

Par ailleurs, la Coordination de presse de l’institution policière a précisé que les sept (7) individus cités plus haut sont actuellement gardés à vue avant d’être déférés par devant la justice haïtienne. Les forces de l’ordre ne resteront bras croisés face aux actions des malfrats qui troublent l’ordre public, ils devraient changer de métiers pour qu’ils soient réintégrés dans la société, a expliqué la source.

samujoseph671@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page