Politique

Coronavirus: « Le trafic du marché noir interdit en Haïti », note le Gouvernement.

Coronavirus: « Le trafic du marché noir interdit en Haïti », note le Gouvernement.

Laisser un commentaire.

Coronavirus: "Le trafic du marché noir interdit en Haïti", note le Gouvernement. 2

Dimanche 22 mars 2020 – Le P’tit Journal.

Par Samuel JOSEPH

L’ampleur que prend la pandémie du nouveau coronavirus fait peur le monde. En effet, les Gouvernements se montrant soucieux de la défense et de la protection de leur peuple, prennent des mesures draconiennes en vue contenir la propagation du nouveau coronavirus réputé violent et mortel.

C’est le cas du Gouvernement haïtien qui, dans un communiqué du Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) rendu public en date du 20 mars dernier portant la signature de Jonas COFFY, a interdit toute forme de trafic du « marché noir » dans le pays.

Le trafic du « marché noir » expose à la sécurité des familles à de graves préjudices alors sont prévues des sanctions telles une amende jusqu’à cent milles gourdes (100.000.00 G) et une peine d’emprisonnement jusqu’à cinq (5) ans, a rappelé le titulaire du MIC se référant à l’article 2 de loi sur la spéculation illégale.

Toujours selon le document officiel, le Ministère entend déléguer des inspecteurs dans les centres de vente de produits alimentaires, pharmaceutiques […].

Enfin le Gouvernement haïtien s’est dit opté catégoriquement pour la protection des consommateurs et a appelé à sanctionner tous les contrevenants de la loi susmentionnée.

samujoseph671@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page