Haïti : Le Premier Ministre Garry CONILLE se souvient du défunt Président Jovenel MOÏSE

by Samuel JosephSamuel Joseph
0 comment
Img 20240707 Wa0001

Port-au-Prince, le 7 Juillet 2024 – Le P’tit Journal Haïti

Par Samuel JOSEPH

À la Villa d’Accueil, le Premier Ministre Garry CONILLE a assisté, ce dimanche matin, à une cérémonie de réflexion et de recueillement en mémoire de l’ex-Président Jovenel MOÏSE, à l’occasion du troisième (3e) anniversaire de son assassinat le 7 juillet 2021. Selon la Primature haïtienne, ce geste du Premier Ministre haïtien traduit la volonté de son gouvernement à travailler pour la quête de « justice et de réparations » en faveur des proches du défunt en particulier, et pour la nation Haïtienne en général. Dr. Garry CONILLE, selon notre source gouvernementale, était un représentant de la paysannerie haïtienne qui croyait en un changement véritable pour son pays.

Dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021 en sa résidence privée à Pèlerin 5, l’ex-Président haïtien contesté, Jovenel MOÏSE, a été massacré, puis tué aux yeux et à la barbe de ses gardes du corps par un commando composé d’Haïtiens et étrangers. Alors que son épouse Marie-Martine Joseph MOÏSE était sortie blessée lors de cette attaque criminelle contre le couple présidentiel, la justice haïtienne peine de rechercher et poursuivre les auteurs, co-auteurs et complices de cette exécution sommaire plongeant de plus en plus le pays dans le désarroi total. En ce sens, le Chef du Gouvernement de transition a lancé ce 7 juillet 2024 une cellule de réflexion et de recueillement à l’égard du 58ème Président haïtien tué dans des circonstances troublantes et révoltantes. Cet organe de réflexion entend retracer et analyser les faits et causes entourant ce crime odieux contre la République d’Haïti, selon l’organe gouvernemental. Ainsi, le médecin de 58 ans a exprimé, une fois de plus, ses sympathies à la famille présidentielle, ses amis et se proches collaborateurs affectés par cette disparition brutale.

Entre temps, la justice américaine s’active dans la mort tragique du Président haïtien Jovenel MOÏSE. Plus de quatre (4) personnes ont été déjà condamnées à perpétuité pour leur participation à cet assassinat crapuleux. Lors de leur procès respectif, les condamnés ont avoué leur niveau de participation dans l’attaque contre le couple présidentiel haïtien, alors que la justice haïtienne tarde dans ce dossier brûlant. Donc, les partisans et sympathisants du défunt dénoncent la lenteur et la corruption existant dans le système judiciaire Haïtien pour espérer une vraie décision judiciaire à l’encontre des coupables de ce crime transnational.

 

Le P’tit Journal Haïti


En savoir plus sur Le P'tit Journal Haiti

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Related Articles