JUSTICE

Jessica JOURDAIN, une journaliste reporter victime d’agression verbale.

Jessica JOURDAIN, une journaliste reporter victime d’agression verbale.

Laisser un commentaire.

Jessica JOURDAIN, une journaliste reporter victime d'agression verbale. 2

Mardi 24 mars 2020 – Le P’tit Journal.

Par Samuel JOSEPH

Des agents de l’Office National d’Identification (ONI) ont agressé lundi verbalement la journaliste reporter Jessica JOURDAIN dans l’exercice de sa profession.

L’incident a eu lieu au Lycée National de Carrefour-feuilles lorsqu’une foule compacte s’apprêtait à renouveler leur carte d’Identification nationale appelée « Dermalog Card ».

Travaillant pour le compte du média en ligne « La Brève », la journaliste haïtienne a vite été contrainte de quitter l’espace du lycée pendant que le Gouvernement haïtien a interdit toute réunion dépassant plus de dix (10) personnes sur tout le territoire national.

Entre temps, dans une note de condamnation rendue publique, La Brève a ouvertement dénoncé les comportements inadmissibles, répréhensibles et inacceptables de ces agents de l’ONI se déclarant des « ennemis » de la presse. Ils ont également violé et menacé la liberté de la presse, a rappelé la note, appelant les journalistes à se défendre conformement à la législation haïtienne en vigueur.

Tenant compte de la Constitution haïtienne de 29 mars 1987 amendée et des conventions internationales ratifiées par Haïti garantissant le droit à la liberté de la presse, la rédaction du « Le P’tit Journal Haïti » apporte son entière solidarité avec notre consœur Jessica JOURDAIN.

samujoseph671@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page