ActualitésPolitique

Le Secteur Démocratique et Populaire fustige Claude JOSEPH à la tête de la Primature.

Le Secteur Démocratique et Populaire fustige Claude JOSEPH à la tête de la Primature.

Port-au-Prince, le 11 Juillet 2021 – Le P’tit Journal Haïti.

Le Secteur Démocratique et Populaire fustige Claude JOSEPH à la tête de la Primature. 2

Par M. Samuel JOSEPH
sj1406988@gmail.com

Les dirigeants du Secteur Démocratique et Populaire s’insurgent contre la présence du Dr. Claude JOSEPH à la tête de la Primature qualifié d’usurpateur de titre. Peu de temps avant l’exécution du Président contesté Jovenel MOÏSE en sa résidence privée, Dr. Claude JOSEPH a été remplacé par un arrêté présidentiel, nommant Dr. Ariel HENRY à sa place, rappelle le SDP. En ce sens, les responsables du dit secteur assimilent à un coup d’État, la présence du Dr. Claude JOSEPH au Villa d’Accueil, en y exigeant son départ immédiat. Donc, le Secteur Démocratique et Populaire critique le CSPN dans l’attaque criminelle perpétrée contre le couple présidentiel à Pétion-Ville (Ouest).

De plus, le Secteur Démocratique et Populaire critique le comportement de certaines autorités contestées, personnalités politiques et du secteur des affaires qui se sont lancés à la course malsaine pour la prise du pouvoir en Haïti. C’est une honte pour la Nation haïtienne de voir Claude JOSEPH, Léon CHARLES, Laurent S. LAMOTHE et une frange du secteur économique de se lancer pour la prise du pouvoir en Haïti, moins de quatre (4) jours après l’assassinat de monsieur Jovenel MOÏSE en sa résidence privée, soulignent les responsables du SDP, appelant toutefois les forces vives et les institutions républicaines à s’unir pour trouver une solution concertée et à l’Haïtienne.

Ci-joint, veuillez lire intégralement la note de presse du Secteur Démocratique et Populaire parue le 11 juillet 2021.

« Claude Joseph doit quitter immédiatement la Primature. Ce Coup d’Etat ne passera pas! »

Le Secteur Démocratique et Populaire appelle au départ de Claude Joseph de la Primature le plus vite possible. La Présence de Claude Joseph à la Primature, 4 Jours après l’assassinat du Président de facto Jovenel Moïse, est tout simplement inacceptable.

D’ailleurs, l’exécution facile du Président de Facto Jovenel Moïse, chez lui, sans aucune résistance, l’expression de la faillite du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN), dirigé jadis ad interim par Claude JOSEPH et la Course malsaine au Pouvoir dans laquelle se sont lancés Claude Joseph, Laurent Lamothe, Léon Charles et la franche la plus rétrograde du Secteur Économique en disent long sur l’identité des vrais auteurs de l’Assasinat Crapuleux du président de Facto Jovenel Moise. Ces considérations doivent être aussi prises en compte pour une meilleure compréhension du Mobile de crime crapuleux, dénoncé et condamné par les plus farouchement opposants au Pouvoir de Monsieur Moïse.

Monsieur Claude JOSEPH est un usurpateur de titre qui siège à la Primature sans droit ni qualité. Il appartient à un Gouvernement démissionnaire qui n’a pas été ratifié par le Parlement (art. 165 de la constitution) et ne saurait, en aucun cas, bénéficier des prescriptions de l’article 149 de la Constitution.

De plus, l’arrêté Présidentiel de facto en date du 5 Juillet 2021 nommant un autre Premier Ministre emporte automatiquement la révocation de Monsieur Joseph comme premier Ministre ai. Dés lors, il ne peut pas prendre des décisions au nom de la République. En ce sens, le dernier arrêté consacrant son coup d’état est nul et de nullité radicale et l’état de siège restreignant les droits du Peuple décrété sur cette base par des autorités illégales et illégitimes est frappé d’illégalité.

Le Secteur Démocratique et Populaire appelle à la Mobilisation de toutes les couches sociales de la Nation pour faire échec au Coup d’Etat de Claude Joseph, Laurent Lamothe et Consorts.

Le Secteur Démocratique et Populaire rappelle que l’assassinat du Président de Facto Jovenel Moïse, en sa résidence privée, dans la nuit du 6 au 7 Juillet 2021, a plongé le pays dans une situation exceptionnelle. Il n’ y’a pas de provision Constitutionnelle pour faire face à la Situation actuelle. Seule une solution Haitienne concertée inclusive entre la Classe Politique, la Société Civile, la Diaspora et les institutions de la République pourra nous aider à éviter au Pays de sombrer dans une spirale éternelle de désordre et d’instabilité politique et sociale.

Le Secteur Démocratique et Populaire appelle à la Mobilisation de tous les secteurs Vitaux de la Nation pour Jeter les bases d’un rapide dénouement à la Crise, conforme aux revendications fondamentales de la Population.

Le Secteur Démocratique et Populaire est en consultation avec les différents Secteurs de la Vie Nationale en vue de la Recherche d’une Solution consensuelle à la Crise. Le SDP reste plus que Jamais attaché aux revendications fondamentales du peuple haïtien communément appelé * »les fondamentaux de la lutte »*.

*Pour le Secteur Démocratique et Populaire* ( *SDP* ):

Sen. Ricard *Pierre*,
Sen. Nenèl *Cassy*,
Sen. Anthonio *Cheramy*,
Ing. Marjory *MICHEL*,
Me. André *Michel*, Av.
Dp. Ulrick *St Cyr*.

Nous sommes « Le P’tit Journal Haïti »!

Partagez cet article, s’il vous plaît.

Bouton retour en haut de la page