Politique

Les opposants au pouvoir en place ciblés, selon le Secteur démocratique.

Jeudi 27 février 2020 – Le P’tit Journal.

Les opposants au pouvoir en place ciblés, selon le Secteur démocratique. 2

Par Samuel JOSEPH

Lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi à la capitale haïtienne, des leaders du secteur démocratique et populaire et de l’Alternative consensuelle ont directement indexé le pouvoir en place dans ce qu’ils ont appelé une campagne de répression systématique contre ses opposants.

Me André MICHEL et Nenel CASSY ont cité à titre d’exemples les ex-Sénateurs de l’Ouest et de l’Artibonite, respectivement Antonio CHÉRAMY et Youri LATORTUE. Ces gens de persécussions politiques ne vont pas les intimider dans leur bataille pour l’établissement d’un nouveau système politique, selon eux, qui les ont traduits comme des visées électorales préalablement.

Alors que la situation socioéconomique du peuple Haïtien se dégrade de plus en plus, le Président Jovenel MOÏSE est, sans équivoque, soutenu par l’international voulant qu’il organiserait les élections cette année, ont-ils également fait remarquer.

Par ailleurs, Don Kato a confirmé dans la presse locale que lui et son collègue Latortue subiraient des menaces provenant des appels inconnus dont les personnes se réclameraient du Phtk.

De plus, il s’est dit disposé de bonnes informations quant à la participation éventuelle de l’ex-président Michel Joseph MARTELLY dans une réunion visant à lui persécuter à travers le Parquet de Port-au-Prince. Il a précisé que ces manœuvres sont inscrites pour le contrécarrer dans les prochaines joutes électorales dans le pays.

Enfin, pour les leaders du secteur démocratique et populaire et l’Alternative consensuelle, aucune élection n’est possible avec Jovenel MOÏSE et consorts. Ils ont donc exigé sa démission et son jugement pour son implication présumée dans la dilapidation des fonds de PetroCaribe.

samujoseph671@gmail.com

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page