Société

Manifestation 17 octobre : 4 morts, 17 bléssés par balles

70 0

Lors de cette grande manifestation où des centaines de milliers de gens ont demandé des comptes sur la gestion du fonds Petrocaribe, comme bilan la police nationale a recensé deux morts et 11 blessés à l’occasion de ce fameux 17 octobre. Pourtant les chiffres comme d’habitude font défaut, car pour d’autres il y avait plus de 4 morts.

D’après ce bilan provisoire communiqué par le porte parole de l’institution 11 véhicules ont été soit incendiés soit endommagés. Pour la PNH sept véhicules ont été incendiés six dans le sud et un dans le sud -est.

Manifestation 17 octobre : 4 morts, 17 bléssés par balles 2

Deux vehicules de l’institution policière un dans l’ouest et l’autre dans l’Artibonite ont été endommagés.

Parallèlement deux autres véhicules apparemment prives ont été incendies dans l’ouest et dans l’Artibonite.

Alors qu’un bâtiment a été incendie dans le département de l’ouest .En réaction à ces actes, La PNH affirme avoir interpellé 8 suspects dont 3 dans l’ouest un dans le sud-est 2 dans le nord- ouest et deux dans le centre.

Entre temps 11 blessés par des jets de pierres dans les rangs de la police nationale ont été dénombrés 2 dans l’ouest et 9 dans le nord .

Enfin, deux tentatives de pillage de supermarchés dans l’ouest ont été déjouées par la police nationale.

Le porte parole de la police, Michel Ange Louis Jeune, explique qu’il s’agit d’un bilan partielle faisant valoir que les dernières statistiques de cette journée mouvementée n’étaient pas prises en compte.

Les forces de l’ordre ont indiqué que les deux décès n’ont pas été recensés sur le parcours de la grande manifestation à travers la région métropolitaine de Port au Prince.

Le porte parole de la police a indiqué que 8 personnes ont été appréhendées. Dans le même temps 11 policiers ont été blessés lors d’échauffourées dans plusieurs sites. De plus 7 véhicules de police ont été incendiés et deux autres endommagés.

Les statistiques des bléssés par balles témoignent d’un niveau élevé de violence dans le Nord et l’Artibonite. Selon M. Louis Jeune 5 bléssés par balles ont été recensés dans chacun de ces départements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page