Port-au-Prince : Le Parquet invite Magalie HABITANT et Marcelin MYRTHIL pour incitation à la violence, entre autres

by Samuel JosephSamuel Joseph
0 comment
Gridart 20240205 193706132

Port-au-Prince, le 5 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti

Par Samuel JOSEPH

Le Parquet de Port-au-Prince entend combattre tous les fauteurs de trouble et autres individus entravant l’ordre public et la sécurité nationale. En effet, le Substitut-commissaire Élysée FENELON invite deux (2) militants politiques accusés d’incitation à la violence, contre la Sûreté intérieure de l’État, menaces de mort et association de malfaiteurs. Néanmoins, il s’agit d’une double invitation survenue dans un contexte de crise où l’appel à la mobilisation antigouvernementale s’amplifie dans les quatre (4) coins du pays.

Vendredi prochain, Magalie HABITANT et Marcelin MYRTHIL (alias Nèg Arab) sont attendus au Parquet de Port-au-Prince à compter de dix heures du matin (10h AM). Se réclamant opposants au Gouvernement de facto d’Ariel HENRY et consorts, ces deux (2) militants politiques ont plusieurs chefs d’accusation dont incitation à la violence, association de malfaiteurs qui sont réprimés par la législation haïtienne en vigueur. Dans ses correspondances, le chef adjoint de la poursuite pénale veut auditionner les concernés suite à leurs propos incendiaires contre le régime en place accusé d’être l’hémorragie actuelle d’Haïti, selon une plutôt judiciaire locale contactée par notre salle de rédaction.

Parallèlement, notre source indique que le Gouvernement haïtien illégitime exerce des pressions maximales sur les autorités judiciaires et policières à user de leur pouvoir respectif pour étouffer tout soulèvement populaire et arrêter graduellement les chefs de file et alliés de l’opposition politique actuelle. Ajoute la source judiciaire, des hauts dirigeants Haïtiens sont divisés sur des ordres manifestement illégaux venant à la fois du Premier Ministre Ariel HENRY et de la Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Mme Emmelie Prophète MILCÉ, pour marteler la lutte populaire.

Le P’tit Journal Haïti


En savoir plus sur Le P'tit Journal Haiti

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Related Articles