Politique

“Tous ceux qui utilisent l’argent de l’Etat pour faire fortune auront des comptes à rendre”, dixit Jovenel Moïse

52 0

Tourmenté par les protestataires au Pont Rouge ce mercredi matin 17 octobre lors du dépot du gerbe de fleurs au pied du monument de l’empereur Jean Jacques Dessalines, le président de la République Jovenel Moïse s’est rendu à Marchand Dessalines en vue de participer à la cérémonie officielle en mémoire du père fondateur de la nation haïtienne.

En effet, dans son discours de circonstance, le numéro 1 de la nation a évoqué le dossier Petrocaribe, où plus des millions de citoyens foulent le macadam ce 17 pour exiger les explications sur la gestion du fonds Petrocaribe dilapidé par des hauts responsables de l’État. De ce fait, des mouvements de protestations dans plusieurs villes du pays ce 17 octobre, avec pour objectif de continuer à exiger un procès contre les dilapidateurs de ces 3,8 milliards de dollars.

“Tous ceux qui utilisent l’argent de l’Etat pour faire fortune auront des comptes à rendre”, dixit Jovenel Moïse 2

Selon Jovenel Moïse, personne ne peut enterrer le dossier Petrocaribe. Le combat contre la corruption est devenu le mien. Tous ceux qui ont utilisé l’argent de l’Etat pour faire fortune auront des comptes à rendre, martèle le chef de l’État. Par ailleurs, il affirme que personne n’utilisera ce combat afin que des innocents aillent en prison, et que les coupables circulent en toute quiétude.

Il ajoute : « Que tous ceux qui ont participé dans le gaspillage de ces fonds rendent compte aujourd’hui ! ». Jovenel Moïse dénonce aussi les manœuvres manipulatoires de certains politiques qui utilisent la population des quartiers populaires en vue d’essayer de se dédouaner de l’affaire Petrocaribe.

” Le procès Petrocaribe ne passera pas comme celui de la consolidation à la fin duquel les trois coupables ont été, par la suite, élus président de la République”, rajoute Jovenel Moïse. Il dit prendre sa responsabilité, « en tant que président de la République », pour que celui-là se déroule dans toutes les conditions juridiques requises, en toute impartialité, tous les coupables doivent punir.

Max Rosebert Shoewer LUBIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page