Politique

Des hommes encagoulés ont attaqué la RTVC.

Lundi 24 février 2020 – Le P’tit Journal.


Par Samuel JOSEPH

Des hommes encagoulés ont attaqué la RTVC. 2


Dans une note de presse rendue publique dimanche à la Rue Chavannes (Port-au-Prince), la Radio Télévision Caraïbes dit avoir condamné la tentative d’incendie de ses locaux orchestrée hier après-midi par des individus encagoulés se réclamant proches des policiers protestataires.

Elle a déploré les chocs psychologiques qu’ont fait subir ses employés et elle a relaté les pertes de ses véhicules et autres effets lors de cet incendie, continue la note.


La Radio Télévision Caraïbes (RTVC) a exhorté les policiers protestataires de ne pas se laisser infiltrés dans leur mouvement syndical car, sinon dit-elle, leurs révendications se verront dénaturées.

lus loin, la RTVC a rappelé aux policiers et policières qu’elle n’est et ne sera jamais l’ennemi des institutions républicaines dont la PNH, mais ne l’accompagnera jamais dans des dérives.

a RTVC a exprimé son profond regret vis-à-vis de cet incendent mais elle se dit restée et demeurée inébranlable dans sa mission de relayer la parole la plus diversifiée qui soit pour participer à la construction de la démocratie en Haïti !


Enfin la RTVC a chambré les secteurs, partisans du chaos et du baillonnement de la presse qui, selon elle, ont profité pour commettre ce forfait.

Du haut de ses soixante dix (70) ans,  la Radio Télévision Caraïbes a, en signe de protestation, décidé d’arrêter jusqu’à nouvel ordre ses émissions mais, loin de se laisser intimider par de pareilles actions, redoublera ses efforts en vue d’orienter la population haïtienne  vers des idées plurielles et nuancées tout en demeurant à ses côtés.

samujoseph671@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page