Auteur/autrice : Samuel Joseph

Samuel Joseph

Communicateur, Juriste, Éducateur

Tabarre, le 10 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH À Tabarre, Frantz ELBÉ et Dr. Ariel HENRY se sont entretenus hier vendredi dans les locaux de la Direction Générale de la Police Nationale d’Haïti (DGPNH) sis à Clercine. Lors de cette rencontre d’État, plusieurs points importants ont été abordés, selon une note policière datée ce samedi dont copie est parvenue à notre salle de rédaction. De plus, chacune des parties était accompagnée de leurs proches collaborateurs lors de ces échanges axées sur de nouvelles stratégies sécuritaires pouvant particulièrement développer dans la région de l’Ouest. Des plans…

Read More

Port-au-Prince, le 9 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH En Haïti, les brutalités policières à l’encontre des journalistes se multiplient dans les quatre (4) coins du pays. Depuis la vague de mobilisation antigouvernementale, des unités spécialisées de l’institution policière ciblent les travailleurs de la presse exerçant constitutionnellement et librement leur métier. Pourtant, l’Inspecteur Gary DESROSIERS tente de défendre implicitement les policiers bourreaux lors de son débarquement à l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti là où reçoit des soins le journaliste reporter Jean Marc JEAN agressé physiquement, hier jeudi, à Delmas 42. Dans la région métropolitaine de Port-au-Prince,…

Read More

Port-au-Prince, le 9 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH Depuis l’assassinat collectif et spectaculaire des cinq (5) agents de la Brigade de Sécurité des Aires Protégées à Laboule, commune de Pétion-Ville, les réactions pleuvent et condamnent les agissements criminels des backups policiers. Cet acte barbare et ignoble a été préalablement Programmé au plus haut niveau de l’État et de la Mairie locale, selon Rosemond JEAN pointant du doigt monsieur Kesner NORMIL. L’opposant au régime en place indique que les auteurs de ce crime odieux paieront bientôt pour leur forfait. Lors d’une conférence de presse tenue dans…

Read More

Cayes, le 9 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH Aux Cayes, le jeune Roosevelt CONSTANT a été tué d’une balle à la tête lorsqu’il était à l’intérieur de sa maison située dans la localité d « Boudette ». Connu sous le sobriquet « Tipa », le défunt, âgé de 20 ans et quelques mois, a été victime des cartouches policières ayant percé la porte de sa résidence, selon les témoignages poignants de sa famille, criant justice et réparation. Ils sont donc inconsolables face à cet énième acte ignoble et révoltant. Suite aux mouvements de protestation antigouvernementale, des agents de l’Unité…

Read More

Bel-Air, le 8 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH À Port-au-Prince informe une note officielle, des unités spécialisées et entités de l’institution policière ont réalisé une importante intervention, dans l’après-midi de ce jeudi 8 février 2024, à la Ruelle Félix située au Bel-Air, à laquelle une arme à feu, des munitions, et d’autres matériels ont été saisis par la Police Nationale d’Haïti. Ces objets, selon notre source policière, ont été remis au Service Départemental de la Police Judiciaire (SDPJ – Ouest-1) pour des suites nécessaires. « Cette intervention a été menée aux environs de 14h, par la…

Read More

Pétion-Ville, le 8 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH Pour contenir les actions criminelles et appréhender les malfrats opérant dans le pays, la police Haïtienne entend intensifier ses patrouilles et/ou interventions notamment dans les zones ciblées. En effet, les autorités policières de l’Ouest-1 ont annoncé mercredi la mort de trois (3) présumés bandits lors d’une intervention des agents de l’Unité Temporaire Anti-Gangs sise à la Route de Frères, commune de Pétion-Ville. Trois (3) fusils de calibre 12 y ont été saisis par les agents de l’ordre, note la police départementale. « Trois (3) présumés bandits ont été…

Read More

Port-au-Prince, le 8 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH En Haïti, la crise multidimensionnelle impacte tous les secteurs de la vie nationale. Face à l’insouciance et l’inaction du Gouvernement haïtien de facto à juguler les défis sécuritaires, politiques et humanitaires majeurs, les secteurs organisés du pays se mêlent en une seule « voix » pour exiger le départ « immédiat et inconditionnel » du Dr. Ariel HENRY à la tête de la Primature, après plus de deux ans et demie (2 & 1/2) au pouvoir sans contre-pouvoir politique. C’est le tour des Évêques catholiques d’Haïti exhortant au Neurochirurgien à tirer…

Read More

Port-au-Prince, le 8 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH Dans une note officielle dont copie est parvenue à notre salle de rédaction, les forces de l’ordre ont appréhendé, ce jeudi 8 février 2024, la nommée Evelyne FRÉDÉRIC à l’entrée du Bel-Air, au centre-ville de Port-au-Prince. Accusée d’éclaireur et de complicité dans le trafic illégal de munitions et d’armes à feu, elle est alors l’une des concubines du gangster patenté, Kempès SANON, opérant dans cette bidonville sise au centre-ville de Port-au-Prince. Lors d’une opération policière menée à l’entrée du Bel-Air par des unités spécialisées, une concubine du…

Read More

Cayes, le 7 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH Aux Cayes, la mobilisation antigouvernementale s’intensifie dans les quatre (4) coins de la ville, avec des barricades de pneus enflammées, des carcasses de véhicule, des immondices et jets de pierre, entre autres. Les protestataires entendent aller jusqu’au bout pour obtenir le départ du Dr. Ariel HENRY à la tête de la Primature haïtienne, au terme de l’article 20 de l’Accord politique du 21 décembre 2022 dont le Gouvernement illégitime est cosignataire. La pression populaire se multiplie intensément dans la Troisième ville du pays où les manifestants ont…

Read More

Cap-Haïtien, le 6 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH À Cap-Haïtien, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc pour disperser la manifestation antigouvernementale suite à l’appel de l’opposition plurielle. À la Rue 20 et ses environs, des agents de l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre ont empêché ce mardi à des milliers de protestataires, venant pour la plupart des quartiers populaires, d’exprimer leur ras-le-bol à l’encontre du Premier Ministre haïtien illégitime, Dr. Ariel HENRY, indexé dans le malheur actuel d’Haïti. Face à cette énième contrainte policière, les manifestants ont…

Read More

Port-au-Prince, le 6 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH En Haïti, la mobilisation antigouvernementale intensifie dans les dix (10) départements géographiques du pays. À l’appel de l’opposition plurielle, plusieurs milliers de manifestants sont actuellement dans les rues de Port-au-Prince pour exiger le départ « immédiat et inconditionnel » du Premier Ministre Ariel HENRY, au plus tard, le 7 février prochain, au terme de l’article 20 de l’Accord politique du 21 décembre 2022 dont le Gouvernement de facto est cosignataire. Ainsi, l’ancien Sénateur Jean-Charles MOÏSE encourage un front commun entre les acteurs pour renverser le pouvoir en place. À…

Read More

Gonaïves, le 6 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH À l’appel de l’opposition plurielle, plusieurs milliers de Gonaïviens ont foulé le macadam pour réclamer la libération de l’ex-Député Cholzer CHANCY (incarcéré au Pénitencier National pour corruption présumée) et le départ « immédiat et inconditionnel » du Docteur Ariel HENRY, à l’approche de la date fatidique du 7 février prochain marquant politiquement la fin de son règne en Haïti. Cependant a signalé notre Correspondant permanent, cette manifestation antigouvernementale a été, par la suite, transformée en scènes de violence et de pillage dans la Cité de l’Indépendance. Des civils armés…

Read More

Port-au-Prince, le 6 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH À Port-au-Prince, les échauffourées entre la Police locale et des manifestants antigouvernementaux avec des coups de gaz lacrymogène et des jets de pierre. Cette situation tendue survient lorsque les agents de l’ordre empêchaient les protestataires de franchir les périmètres de la Primature haïtienne. Ainsi souligne notre reporter, l’ancien sénateur Jean-Charles MOÏSE a été gazé pour la troisième fois consécutive par des policiers. Selon la victime qui s’est publiquement exprimé devant les caméras de la presse, il s’agit d’une énième tentative d’assassinat du gouvernement d’Ariel HENRY contre sa…

Read More

Delmas, le 5 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH Pour la seconde fois consécutive, les forces de l’ordre ont gazé ce lundi l’ancien Sénateur Jean-Charles MOÏSE à la tête d’une manifestation antigouvernementale sur la route de Delmas. Désormais, les policiers interdisent les protestataires à traverser les périmètres donnant accès à la Résidence officielle du Premier Ministre haïtien de facto. Toutefois, cette situation, jugée partisane et irrespectueuse, a été vivement dénoncée par le chef de file du parti politique « Pitit Dessalines » et ses partisans jurant de traquer, tôt ou tard, le Neurochirurgien qui refuse de quitter le…

Read More

Cayes, le 5 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH Ce lundi 5 février, la ville des Cayes a été le théâtre d’affrontements entre policiers et manifestants antigouvernementaux qui occupaient grandement le macadam. À l’appel de l’opposition plurielle, ils étaient des milliers dans les rues pour exiger le départ « immédiat et inconditionnel » du Premier Ministre Ariel HENRY. Cependant souligne notre correspondant permanent, les forces de l’ordre ont violemment dispersé la foule jugée incontrôlable afin d’éviter tout « éventuel » chambardement populaire. Depuis dimanche soir, la Métropole du Sud a été complètement barricadée avec des pneus enflammés partout, des jets…

Read More

Port-au-Prince, le 5 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH De nos jours, les forces de l’ordre se transforment en bourreaux à l’encontre des protestataires exigeant la démission « immédiate et inconditionnelle » du Premier Ministre Ariel HENRY, au terme de l’article 20 de l’Accord politique du 21 décembre 2022 dont le gouvernement illégitime est cosignataire. Ainsi, la Police Nationale d’Haïti a tué dans l’œuf un sit-in du parti politique « Les Engagés pour le Développement » à Musseau où les manifestants ont lancé des propos hostiles contre le régime en place indexé dans le malheur actuel d’Haïti. Lors d’un sit-in…

Read More

Port-au-Prince, le 5 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH Le Parquet de Port-au-Prince entend combattre tous les fauteurs de trouble et autres individus entravant l’ordre public et la sécurité nationale. En effet, le Substitut-commissaire Élysée FENELON invite deux (2) militants politiques accusés d’incitation à la violence, contre la Sûreté intérieure de l’État, menaces de mort et association de malfaiteurs. Néanmoins, il s’agit d’une double invitation survenue dans un contexte de crise où l’appel à la mobilisation antigouvernementale s’amplifie dans les quatre (4) coins du pays. Vendredi prochain, Magalie HABITANT et Marcelin MYRTHIL (alias Nèg Arab) sont…

Read More

Port-au-Prince, le 4 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti À Port-au-Prince, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène et de balle en caoutchouc pour étouffer une manifestation antigouvernementale enclenchée par l’opposition politique. Devant la Résidence officielle du Premier Ministre haïtien de facto à Museau, la Police Nationale d’Haïti n’a même épargné les journalistes présents dans ses méthodes de dispersion de la foule qui, de son côté, était munie des branches d’arbre et des bidons d’eau en exigeant la démission « immédiate et inconditionnelle » du Dr. Ariel HENRY. Sous la direction de Jean-Charles MOÏSE ce dimanche 4 février…

Read More

Cap-Haïtien, le 4 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH À Cap-Haïtien, les militants politiques se réclamant proches de Guy PHILIPPE et alliés, annoncent la couleur lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi 4 février de l’année en cours. Très acides contre le pouvoir d’Ariel HENRY et consorts, les partisans de l’ex-sénateur élu de la Grande-Anse menacent de tout bloquer et/ou tout détruire sur leur passage, en cas du refus du Premier Ministre à quitter le pouvoir, au plus tard, le 7 février prochain. Ainsi, ils invitent la population haïtienne à fouler le macadam en masse…

Read More

Port-au-Prince, le 3 Février 2024 – Le P’tit Journal Haïti Par Samuel JOSEPH En Haïti, l’opposition politique s’allie et exige le depart  » immédiat et inconditionnel  » du Dr. Ariel HENRY à la tête de la Primature. Cependant, cette alliance conjoncturelle semble ne pas inquiéter même les alliés du pouvoir en place. C’est le cas de maître ANDRÉ Michel qui, de son côté, minimise l’appel à la mobilisation antigouvernementale programmé par des partis et regroupements politiques de l’opposition plurielle, du 4 au 7 février prochain. Tout en assimile la date du 7 février comme tous les autres jours de notre…

Read More